Le leader du PTr a témoigné de la sympathie aux journalistes de l’express, ce mardi 26 septembre. Navin Ramgoolam est revenu sur l’affaire Yerrigadoo

«Mon leadership n’est pas menacé.» C’est ce qu’a fait ressortir le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, ce mardi 26 septembre, à l’is

Publicité

«Malgré les divergences d'opinion avec la Sentinelle, le PMSD tient à apporter son soutien total à tous nos amis journalistes.» Déclaration de l'avoc

Après sa participation à la 72e assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le retour de Pravind Jugnauth au pays est très attendu

Publicité

Il a traité une journaliste de «fémel ki pa vo enn fémel lisien». Mais le député du ML n’est pas le premier à avoir balancé des insultes et des gross

«C’est la même politique qu’ils défendent. Ils ne font que l’emballer différemment». Le Parti travailliste, le MMM et le PMSD ont été pris pour cible

Publicité

La Mauritius Broadcasting Corporation avait sollicité l’express pour une déclaration d’une minute après l’éclatement du Yerrigadoogate. Axcel Chenney

Il n’y a pas que le Mouvement militant mauricien (MMM) qui a dressé une liste de candidats potentiels pour les prochaines élections générales… Et qui

Publicité

Le leader du MMM, Paul Bérenger a effectué une visite des lieux à Poste-de-Flacq où sont entrepris des travaux concernant la rénovation de l’hôtel Le

«Si Pravind Jugnauth a appelé de New York pour demander à Ravi Rutnah de présenter des excuses à la journaliste qu’il a insultée, c’est qu’il ne pour

Publicité

C’est un Paul Bérenger acerbe qui était face à la presse ce samedi 23 septembre. Selon le leader du MMM, la lettre signée le 10 mars 2017 par l’ancie

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité

«Yerrigadoo ine rékonet ki linn sign let é inn konfirmé ki sa let-la sé so minister kinn fer. Samem asé pu diskalifié li.» Virulente sortie du leader

La polémique entourant le Yerrigadoogate se poursuit. Face à la presse ce samedi 23 septembre, le secrétaire général du Parti Mauricien social-démocr