Sugar Investment Trust - Maneesh Gobin: «Les choses vont très mal…»

Avec le soutien de
Le contrat de l’ancien CEO Dineshrao Babajee n’a pas été renouvelé.

Le contrat de l’ancien CEO Dineshrao Babajee n’a pas été renouvelé.

«It’s painful to say that things are very bad at SIT (NdlR, Sugar Investment Trust)…» C’est bien la première fois que Maneesh Gobin, en tant que ministre de l’Agro-industrie, effectue un tel constat au sujet du SIT, au cours des derniers mois. Cela, après le non-renouvèlement du contrat de l’ancien Chief Executive Officer (CEO) Dineshrao Babajee…

Maneesh Gobin, qui intervenait sur le Finance (Miscellaneous) Bill vendredi soir au Parlement, après qu’Arvin Boolell a évoqué la situation au sein de cet organisme, a exprimé ses regrets et sa tristesse à ce propos. «Nous savons où était le SIT et ce qu’il est devenu aujourd’hui…»

Le ministre a fait ressortir que le SIT n’est ni un corps parapublic ni une institution gouvernementale et qu’il est géré par neuf membres, dont six sont des représentants des planteurs. D’où l’amendement apporté à la Sugar Industry Efficiency Act pour que le ministère puisse être représenté par trois membres. Selon Maneesh Gobin, les nominés seront des personnes compétentes avec un background de gestionnaire, des connaissances légales mais aussi une maîtrise du volet agricole.

Ainsi, le SIT comprendra 12 membres au lieu de neuf. Le gouvernement en nommera six, nombre égal à celui des représentants des planteurs. Le chairman du board aura un casting vote, en cas d’égalité. Jusqu’ici, le board faisait souvent fi des directives du ministère… C’est ainsi que le CEO, nommé par le ministre après qu’il a obtenu l’aval du Cabinet, a été prié de partir…

Le SIT a investi Rs 397 millions dans la rénovation de Splash N Fun Leisure Park (ancien Waterpark) en empruntant Rs 200 millions d’une banque. L’organisme s’est en outre lancé dans deux projets photovoltaïques avec des investissements de plus de Rs 300 millions, sans grands résultats. Les actionnaires espèrent que la décision prise par le ministre permettra au SIT de renverser la tendance et de renouer avec des profits.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x