«Sniffing» allégué | Bobby Hurreeram : «Mo pa met an dout inkonpétans nou bann konpatriot…»

Avec le soutien de
Bobby Hurreeram a abordé plusieurs sujets, dont Agalega et la «data capture» sur «Top FM», hier.

Bobby Hurreeram a abordé plusieurs sujets, dont Agalega et la «data capture» sur «Top FM», hier.

Il avait lancé un défi au directeur de l’information de Radio Plus, Nawaz Noorbux, en acceptant un face-à-face en lieu «neutre». Mais Bobby Hurreeram n’a pas accepté l’invitation de l’express, notamment. Finalement, le ministre était face – et égal à lui-même – alors qu’il était interrogé par le journaliste et animateur de Top FM, Habib Mosaheb, hier soir, lors de l’émission Interview Grand Format.

Vêtu d’une veste grise, d’une chemise rose, les lèvres pétales de rose, il a livré sa lecture du dossier «sniffing». Affirmant, en gros, que toute cette affaire n’est qu’une omelette sans goût et qu’il n’y a pas lieu d’en faire tout un plat. En faisant référence aux allégations de Sherry Singh, il a affirmé : «Sel prev linn doné sé enn dokiman daté 12 ziliet 2022. Péna nanyé dé sinis ladan…»

Interrogé par Bhai Habib sur la raison de ce «survey», il a sous-entendu, sans laisser de place au doute, que le géant chinois des technologies représente une menace… «Ena boukou concern konsernan ékipman Huawei dan boukou péi à traver lemond (…) Finn éna arestasion lié a Huawei dan Canada (…) Bé kan ou trouv tousala, l’ex-CEO Mauritius Telecom finn livré nou péi, les mains et les poings liés, à Huawei (…)» Bobby Hurreeram a dans la foulée rappelé que tous nos équipements de télécommunication appartiennent à l’entreprise de l’Empire du Milieu, dont le siège se trouve à Shenzen. «Bé li pa normal ki vinn vérifié kot nou ousi ?»

Bhai Habib a alors fait comprendre au ministre des Infrastructures nationales que la présence de Huawei à Maurice ne date pas d’hier, en faisant référence à Safe City, entre autres. «Bé tou sa létan-la Prémyé minis pann trouv sa ?» a rétorqué le journaliste. Ce à quoi Bobby Hurreeram a répondu : «Bé momem mo minis, Prémié minis pas vinn vérifié ki mo fer matin, midi, soir. Li ti met enn CEO laba, li ti donn li bann responsablité (…) Ti éna osi enn board kot éna bann Français. Tousa bann dimounn-la bizin asim zot responsabilité (…)»

Puis, sortant un «document» rédigé selon lui par l’Union européenne, Bobby Hurreeram a expliqué comment Huawei a été mis à l’index par plusieurs pays du vieux continent. «‘À’ (sic) la paragraphe (…)» a-t-il lâché, en citant des extraits dudit document. Bhai Habib lui a alors demandé pourquoi il a fallu faire appel à des Indiens pour ce «survey». Une très légère pose «gagaesque» plus tard, il a rétorqué : «Eski ou pansé ou, la… ou pansé ki (…)» Puis, à 14 minutes et 16 secondes de l’entretien : «Mo pa met an dout inkonpétans nou bann konpatriot…»

Au Bahubaali des répliques imagées de poursuivre : «Péna nanyé ilégal (…) Kan pé koz Baie-du-Jacotet, pa pé koz connexion élektrik dan lakaz dimounnla (…) Ti bizin bann ékipman spésializé (…) Bann ékipman-la pa vandé dan kwin lari sa (…) Ti éna bann kamarad Morisiens ki ti prézan laba (…) Les membres de la Counter-Terrorism Unit ti prézan…» D’ajouter au fil de l’entretien : «Kan donné-la pé sorti lor point X pé al lor point Y, nou bizin asir nou ki li pé al point Y ek pa point Z.»

Interrogé sur le dossier Agalega et sur le fait que l’archipel aurait été transformé en base militaire indienne, Bobby Hureeram a fait ressortir que c’est grâce à la Grande péninsule que le métro, entre autres projets, est une réalité. La contrepartie ? Aucune, selon lui. «L’Inde pou vey nou lamer, ou rapel kan ti éna problem pirat?» Face à l’insistance de Bhai Habib, il finira par déclarer : «Kan la France donn kas pou agrandi la pist Rodrigues, lerla korek ?»

Quid du sort d’Agalega dans le futur ? «Bé li kapav vinn enn zone balnéaire (…) Investisseurs pou vini (…)» Réitérant sa confiance en «son» Premier ministre, Bobby Hurreeram s’en est également pris à l’opposition, que le ministre accuse de «faire du cinéma»…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x