Coût de la vie: le PTr demande au gouvernement d’agir

Avec le soutien de
Selon le PTr, le gouvernement doit agir et mettre en place un plan pour soulager la population.

Selon le PTr, le gouvernement doit agir et mettre en place un plan pour soulager la population.

«… la population attend la vérité (…) Sherry Singh, grassement payé par les contribuables, a l’obligation de dire la vérité», a déclaré Arvin Boolell, chef de file du Parti travailliste (PTr) à l’Assemblée nationale, lors de la conférence de presse hebdomadaire du parti, hier. Selon le député rouge, l’ancien Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, Sherry Singh, doit montrer qu’il est digne et sincère dans ses propos ; au cas contraire, il n’aura aucune crédibilité.

De son côté, le député Michaël Sik Yuen a fait ressortir qu’hormis la levée de l’obligation du port du masque en public sauf dans des endroits spécifiques, il y a la fin des subventions. «À partir d’aujourd’hui la vie des Mauriciens sera amère. Après la levée des subventions beaucoup de prix vont augmenter. (…) Il ne faut pas oublier les gens au bas de l’échelle. Beaucoup n’arrivent pas à joindre les deux bouts.»

Il explique les quatre principales raisons de l’augmentation des prix : la dévaluation de la roupie, l’augmentation du fret, la hausse du prix de l’essence en raison des taxes imposées par le gouvernement, qui a un effet domino sur les frais d’autres entreprises qui augmentent les prix de leurs produits. La hausse est de 30 % à 50 % pour les produits importés. Selon Michaël Sik Yuen, les effets se feront ressentir dans les semaines à venir avec les prix qui continueront à augmenter. «Je suis d’accord avec le maximum mark-up mais il faut considérer ceux au bas de l’échelle», dit-il. «Que se passera-t-il dans six mois ou en 2023; j’ai peur qu’on atteigne la même situation qu’au Sri Lanka et au Liban. J’attire l’attention du gouvernement. Il doit agir et mettre en place des plans pour redresser la situation.»

Comme solution, Michaël Sik Yuen propose d’encourager davantage la production locale. Et de baisser le prix du carburant en réduisant les taxes et de cesser de dévaluer la roupie. Il fait aussi comprendre que les Mauriciens doivent consommer les produits locaux et s’adapter à la situation.

Par ailleurs, Arvin Boolell souhaite que les élections municipales aient lieu le plus vite possible en indiquant que le PTr se prépare à toute éventualité. Le comité exécutif du parti se tiendra le 8 juillet et alors la date du congrès des Rouges sera décidée, a-t-il annoncé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x