Entente de l’Espoir: le pouvoir d’achat et le scandale sexuel dans une école SEN évoqué

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement Militant Mauricien Paul Bérenger prévoit une nouvelle spirale d’augmentation des prix. C’était lors d’une conférence de presse de l’Entente de l’Espoir au bureau du leader de l’opposition au Newton Tower ce samedi 25 juin.

Le leader des mauves souligne que les prix sont bloqués, mais que c’est temporaire «d’un côté la hausse des prix est bloquée, mais de l’autre la dépréciation de la roupie va pousser à une nouvelle hausse des prix avec le taux de change de la roupie vis-à-vis du dollar qui a atteint Rs 45.»

Avec la fin des subsides, selon Paul Bérenger, la hausse va reprendre. «Il y a aussi une lâcheté de ce gouvernement sur le prix d’électricité. Ils ont déjà pris la décision d’augmenter le tarif. Maintenant c’est à l’Utility Regulatory Authority (URA) de trancher», a fait ressortir Paul Bérenger.

Le leader de l’opposition Xavier Luc Duval a qualifié d’horrible et inacceptable l’affaire d’abus sexuels allégués sur des enfants dans une école spécialisée. Le leader souhaite que le concerné  écope d’une peine exemplaire s’il est jugé coupable. 

Selon Xavier Luc Duval, le Special Needs Education Authority a failli à sa tâche. Le leader des bleus est revenu sur l’affaire des tortures par les policiers.

Roshi Bhadain du Reform Party a lui de dénoncé l’opacité autour des zones rouges connues comme des zones inondables ou se trouvent des terrains résidentiels. Selon le leader du Reform Party ce document doit être rendu public car des Mauriciens peuvent se faire ruiner après avoir contracté un prêt bancaire.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x