Électricité: en déficit de Rs 3 milliards, le CEB veut augmenter les tarifs

Avec le soutien de
Le CEB avait des réserves d’environ Rs 7 milliards. De mauvaises décisions politiques et le contexte international ont diminué ce pécule au fil des années.

Le CEB avait des réserves d’environ Rs 7 milliards. De mauvaises décisions politiques et le contexte international ont diminué ce pécule au fil des années.

Le Central Electricity Board a fait une emande au gouvernement pour majorer le prix de l’électricité, jusqu’à 30 % pour certaines catégories d’abonnés. Des techniciens ont travaillé sur un plan pour sortir l’organisme parapublic de cette mauvaise passe financière, mais il revient au cabinet de prendre les mesures appropriées.

Pourtant, nos informations font état que le CEB avait des réserves d’environ Rs 7 milliards. De mauvaises décisions politiques et le contexte international ont diminué ce pécule au fil des années. Une partie de cet argent, dit-on, aurait été utilisée pour payer les dommages à Betamax qui s’élèvent à presque Rs 6 milliards sans les frais. Une somme de Rs 3 milliards a été transférée au Consolidated Fund pour permettre au gouvernement de balancer le Budget national. Plusieurs autres institutions publiques comme la State Trading Corporation ont entrepris le même exercice.

De plus, la somme de Rs 1,2 milliard a été investie dans trois filiales du CEB, CEB (Green Energy) Company Limited, CEB (Fibernet) Co Ltd et CEB Facilities Co Ltd, entre 2015 et 2020, qui n’ont pas été aussi rentables. D’ailleurs, lors d’une question de Patrick Assrivaden au Parlement le 10 mai, le ministre de l’Énergie, Joe Lesjongard, a confirmé que l’une d’elles, CEB (Green Energy) Company Limited, a cessé ces activités le 1er mai 2021 et que le CEB a repris ses activités, tout comme pour les deux autres.

Ce n’est pas tout. La crise géopolitique mondiale est venue compliquer la situation. Le CEB doit lui-même fournir du charbon à Omnicane et Alteo pour la production d’énergie, selon les termes de l’accord signé avec eux. Il faut que ce n’est pas le même type d’accord que le CEB avait avec le groupe Terragen

D’ordinaire, le CEB payait le charbon à 80 dollars la tonne, mais avec la crise internationale, celui-ci est passé à environ 350 dollars la tonne. Il en est de même pour l’huile lourde consommée par les centrales thermiques du CEB pour la production d’électricité. Ce combustible vendu autrefois à 150 dollars la tonne oscille actuellement autour de 500 dollars la tonne.

Une hausse de l’électricité était dans l’air depuis quelques mois. Joe Lesjongard avait luimême préparé la population à cette éventualité, lors d’une conférence de presse, en mars. Il avait dit ceci : «En deux ans, en raison du Covid-19, le CEB a fait beaucoup d’efforts. Il a enlevé les pénalités sur les factures d’électricité. Certaines catégories de consommateurs n’ont même pas payé certaines. Je sais que le conseil d’administration du CEB se penche sur ce dossier (NdlR le coût d’électricité). Nous prendrons en considération les familles les plus vulnérables s’il y a une hausse du tarif. Le gouvernement examinera les recommandations du CEB.»

Le leader du MMM, Paul Bérenger, a averti la population lors d’un meeting à Fond-du-Sac, jeudi. Il a déclaré que des jours sombres attendent les abonnés du CEB en raison d’une mauvaise gestion du secteur énergétique. Il prévoit une hausse des tarifs d’électricité et il craint que d’ici quelques mois, le CEB peine à assurer la consommation nationale. «Les réserves du CEB sont épuisées. C’est pour cette raison que l’électricité augmentera. Nous allons passer par un moment très difficile.»

Le ministre de l’Énergie, encore moins le directeur général du CEB, Jean Donat, n’ont cependant pas voulu confirmer ou infirmer si le Conseil des ministres est devant une recommandation pour majorer le tarif d’électricité de 30 % et si le CEB est en déficit de Rs 3 milliards.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x