Ferney: une autoroute à nouveau aux portes de la forêt

Avec le soutien de
Une grande partie des terres à Ferney sont privées, comme la réserve gérée par le groupe Ciel.

Une grande partie des terres à Ferney sont privées, comme la réserve gérée par le groupe Ciel.

L’ouverture du chantier de l’autoroute M4, reliant Forbach à l’aéroport, est prévue pour mai 2022. Mais le tronçon menant de Bel-Air à Plaisance fait déjà frémir des écologistes. Car cette autoroute à quatre voies pourrait frapper une nouvelle fois aux portes de la forêt à Ferney. Réveillant le spectre d’un vieux projet routier abandonné en 2005.

Vives inquiétudes. À Ferney, entre la paisible vallée, la chaîne de montagnes et les espèces endémiques, on craint déjà l’impact d’un important projet routier à venir. Il s’agit de l’autoroute M4 qui doit relier Forbach dans le Nord à l’aéroport de Plaisance, dans le Sud. En passant par l’Est. Ce chantier est à l’agenda de 2022 (voir hors-texte).

Sauf qu’en sortant de Bel-Air, si on maintient le cap vers le Sud, avant de rallier l’aéroport, il y a Ferney et la chaîne de montagnes Bambous. Dans le camp des écologistes, on craint le pire. Car ce projet ravive les mauvais souvenirs d’il y a 17 ans, de la South Eastern Highway, ce projet de route qui devait couper à travers la vallée de Ferney. Il avait été abandonné en 2005.

Pourquoi les écologistes s’inquiètent-ils autant pour Ferney et ses montagnes ? Vikash Tatayah, Conservation Director à la Mauritian Wildlife Foundation (MWF), détaille la longue liste d’atouts qui seraient mis à mal par ce projet.

S’il est «parfois difficile de séparer la vallée de la chaîne de montagnes» qui l’entoure, Vikash Tatayah souligne que la chaîne de Bambous abrite la «deuxième plus grande superficie de forêt à Maurice après le parc national des Gorges de la Rivière-Noire». Il estime que cette région aurait également dû être décrétée parc national.

«La vallée de Ferney est un succès sur le plan à la fois de conscientisation et de conservation.»

Ces montagnes servent d’habitat à la crécerelle, fraîchement désignée emblème national, en marge des célébrations des 30 ans de la République, le 12 mars 2022. Grâce au programme de conservation de la MWF, les crécerelles sont passées de 4 individus à environ 350. «Nous faisons tout pour sortir de la liste des espèces en danger pour intégrer celle des espèces vulnérables.»

Des colonies de crécerelles nichent à l’Est et à l’Ouest de Maurice. «La vallée de Ferney abrite la population qui est en meilleure santé.» Des spécimens ont aussi été observés à Montagne des Créoles, Montagne Bambous, Le Chat et la Souris, la vallée de l’Est et Anse-Jonchée.

Outre la crécerelle, depuis 2013, la MWF restaure d’autres populations d’oiseaux endémiques grâce au Small Grants Programme du Global Environment Facility de l’UNDP. Des «grosses cateau vertes, des pigeons des mares, des merles cuisiniers et des coqs des bois» ont été relâchés dans la zone. Une région qui abrite aussi des pailles-en-queue à queue blanche et d’hirondelles des caves. Ainsi qu’une population de chauvessouris de Maurice. Sans oublier les lézards verts de Maurice, eux aussi «en déclin».

D’autres espèces endémiques comme ici le merle cuisinier ont été relâchés à Ferney.

Côté flore, Vikash Tatayah rappelle qu’en guise de contestation du précédent projet routier, une étude avait permis de «redécouvrir plusieurs espèces» sur le site. Dont des pandanus (espèces endémiques de vacoas), l’eugenia bojeri ou bois clou, le bois perroquet, le bois d’éponge.

À la suite de l’abandon de cette autoroute en 2005, «il y a eu des efforts pour ouvrir des terres privées au public», souligne le Conservation Director de MWF. Notamment par le groupe Ciel, qui gère un programme de conservation des espèces et de reboisement en partenariat avec la MWF, ce qui a contribué à une meilleure conscience écologique, selon Vikash Tatayah. «La vallée de Ferney est un succès sur le plan à la foisde conscientisation et de conservation.»

Il se demande si ce projet routier va passer par l’étape de l’Environment Impact Assessment ou s’il en sera exempté, comme cela a été cas pour d’autres projets d’infrastructures. «Ce projet était déjà inconcevable en 2003-2004, il l’est toujours aujourd’hui.» Notamment après les récents engagements pris à la COP 26.

La colonie de crécerelles de Ferney est en meilleure santé que les oiseaux dans d’autres parties de l’île.

Autoroute M4 Forbach-Plaisance officiellement : «pas de tracé final»

Au ministère de l’Infrastructure nationale, il ressort que la préparation de l’appel d’offres pour la construction de l’autoroute M4 est en passe d’être complétée. L’appel d’offres devrait être lancé courant 2022, pour cette autoroute à quatre voies.

Quel est le tracé de cette autoroute ? S’agissant du tronçon «où il y a le contentieux», au ministère de l’Infrastructure nationale, on apprend qu’«à ce jour, il n’y a pas de tracé final. Nous avons beaucoup appris de l’expérience passée et de tous les débats suscités par ce projet. Il y aura une étude approfondie en consultation avec toutes les parties prenantes. Cela, afin de prendre la meilleure décision possible concernant le tracé final pour rallier l’aéroport.»

La phase 1 du projet concerne Bel-Air à Pont-Blanc. La phase 2 c’est PontBlanc à Forbach alors que la phase 3 c’est le tronçon Ferney-Olivia. Lors de l’examen en comité du Budget 2021-2022, le ministre de l’Infrastructure nationale, Bobby Hurreeram, a déclaré que la phase 2, qui est estimée à Rs 4,3 milliards, sera «une autoroute d’environ 18 km entre Pont-Blanc et Forbach. Les travaux doivent commencer en mai 2022». Cette phase sera financée par le Covid-19 Projects Development Fund, créé en avril 2020.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x