Le dernier A330-200 de MK finit à la casse dans l’Arizona

Avec le soutien de
Ci-contre : extrait du rapport des administrateurs de MK où la réduction de la flotte est évoquée. Ci-dessus : le «Nénuphar», dernier A330-200 d’Air Mauritius.

Ci-contre : extrait du rapport des administrateurs de MK où la réduction de la flotte est évoquée. Ci-dessus : le «Nénuphar», dernier A330-200 d’Air Mauritius.

Il sera démantelé après seulement 12 années d’opération. L’A330-200 acquis par Air Mauritius est en route pour Pinal Air Park, un cimetière d’avions en Arizona.
Fin de l’aventure mauricienne pour Le Nénuphar. Le dernier A330-200 d’Air Mauritius (MK) a décollé de Plaisance pour la dernière fois dimanche. Il a quitté définitivement la flotte de MK pour une première escale à Londres, puis une autre à l’aéroport de Bangor dans l’État du Maine, aux États-Unis.

Destination finale : Pinal Air Park, à Marana, en Arizona, connu pour être un cimetière d’avions. Pas que. Cet aérodrome a aussi été utilisé pour parquer des avions que les compagnies aériennes ne pouvaient pas faire voler avec la crise sanitaire du Covid-19. À une période, au moins 300 aéronefs y étaient stationnés au même moment.

Il est prévu que Le Nénuphar y soit démantelé, après seulement 12 ans d’opération. Cet Airbus A330-200 a été acheté par MK en octobre 2009. La flotte possédait uniquement deux aéronefs bimoteur de ce modèle, qui desservaient les réseaux moyen-courriers. En 2017, ils avaient été rénovés à grands frais (des millions de roupies sont évoquées) dans le cadre d’un vaste programme d’investissements de MK qui voulait moderniser sa flotte et proposer le même niveau de confort que les nouveaux avions acquis à ce moment-là.

L’autre A330-200, Le Trochetia, acquis en décembre 2007, ne fait lui aussi plus partie de la flotte de MK. Vers mi-juin, il avait été rendu à son propriétaire, la société allemande Doric, après une révision complète en Égypte. MK alors encore sous administration disait ne plus avoir besoin de cet avion de location.

Le Trochetia est resté en Égypte pendant quelques mois avant de s’envoler il y a peu pour Milan. De là, il est prévu qu’il mette le cap sur la capitale jordanienne Amman.

Le Nénuphar est le sixième avion dont se sépare MK en moins de deux ans. Ce qui lui fait une flotte réduite comme une peau de chagrin avec neuf appareils, dont trois ATR sur les 15 au total en avril 2020, à l’heure de la mise sous administration volontaire.

Des neuf avions restants, six opèrent sur un contrat de location, deux sont financés par Japanese Operating Lease with Call Option (JOLCO). Seul un appareil appartient à MK.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x