Homicide à bord du «Mv Meghna Liberty» le chef cuisinier, auteur du meurtre du capitaine, arrêté

Avec le soutien de

Le MV Meghna Liberty a été rapatrié d’urgence au port de Maurice après un appel de détresse. Le navire bangladais avait quitté Port Elizabeth, en Afrique du Sud, le 14 novembre, pour se diriger en Inde. Mais vers 20 h 50 dimanche, alors que le vraquier était au nord-ouest de St Brandon, Calopez Alfred Kenneth Bonghanoy, le chef cuisinier, un Philippin de 33 ans, a avoué à son messman avoir poignardé Rolly Baquillos Solante, 44 ans, le capitaine. Ce dernier a aussitôt alerté un troisième officier, qui à son tour, a alerté d’autres membres de l’équipage. Ensemble, ils ont recherché le capitaine et le chef cuisinier, qui a été retrouvé dans un couloir du navire.

Questionné, ce dernier aurait déclaré : «already finished». L’équipe s’est ensuite dirigée vers la cabine du disparu pour enfoncer la porte et pénétrer les lieux. Le capitaine a ainsi été retrouvé gisant dans une mare de sang, agenouillé, la tête sur son lit et portant plusieurs blessures au dos. Les membres de l’équipage ont tenté de le réanimer mais il avait déjà rendu l’âme. L’officier en chef a alerté la compagnie et sur les conseils de la direction, ils ont accosté à Maurice, le port le plus proche. L’autopsie, pratiquée mardi par le Dr Sudesh Gungadin, a attribué le décès du quadragénaire à de multiples blessures.

Selon une source, tout serait parti d’une dispute entre le capitaine et le chef cuisinier. Lors d’un premier interrogatoire dans la nuit de lundi, le chef cuisinier a expliqué que le capitaine le dénigrait régulièrement devant les membres de l’équipage et qu’il ne digérait plus ses insultes. Il l’a donc tué, lui infligeant plusieurs coups de couteau, et le meurtre aurait été commis alors qu’ils étaient encore en Afrique du Sud. Les limiers du Scene of Crime office ont examiné le bateau mais l’arme du crime n’a pas été retrouvée ; le suspect a indiqué l’avoir jeté en mer.

La police a attendu le feu vert des autorités pour procéder à l’examen du vraquier bangladais. Les enquêteurs comptent poursuivre l’interrogatoire dans les prochains jours. Calopez Alfred Kenneth Bonghanoy a comparu en cour mardi sous une charge provisoire de meurtre. Quant aux 20 membres de l’équipage, tous des Philippins, ils se sont soumis au protocole sanitaire du le ministère de la Santé pour accoster. Ils seront également entendus par les enquêteurs. Leurs passeports et le logbook du vraquier ont été saisis. L’enquête est menée par la police du port sous la supervision du surintendant Vurdah et du chef inspecteur Taujoo et les hommes de la Criminal Investigation Division du port.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x