On vous fait un dessin…

Avec le soutien de

Rien de mieux qu’une illustration, qu’un dessin, pour expliquer des chiffres. Le graphique ci-dessus compare les mortalités du pays, chaque mois, en 2020 et en 2021. Ce sont les chiffres officiels de Statistics Mauritius.

Comme on peut le voir et comme on pouvait s’y attendre, le nombre de mortalités chaque mois est à peu près stable et s’établit autour d’une moyenne d’entre 890 et 900 morts pour les 7 premiers mois de ces deux années. A partir d’août, les chiffres de 2021 empirent de manière évidente et significative par rapport à 2020.

La moyenne de morts pour les 5 mois qui terminent l’année 2020 s’établît a 906. Si on ne regarde que les mois d’août/septembre/octobre 2020, la moyenne est un peu plus élevée à 923. Mais ces chiffres ne sont en rien comparables à la moyenne établie en 2021 sur août/septembre/octobre, soit 1180 !

Deux conclusions sont possibles à ce stade :

(a) Il y a un ‘excédent ’ de mortalités de 771 sur août/septembre/octobre 2021 par rapport à 2020. Si on y rajoute l’excédent de mortalités entre le 1er et le 18 novembre (314), nous dépassons le millier de morts en plus en 3 mois et demi.

(b) Cela ne peut être dû à l’ouverture des frontières le 1er octobre puisque ces excédents de mortalités débutent plus de deux mois avant l’arrivée des premiers touristes.

Qu’est ce qui peut expliquer cet ‘excédent ?

A priori, seules deux explications sont possibles : les morts dus ou déclenchés par le Covid, comorbidités ou pas et les morts qui ont surgi parce que le système hospitalier, sous pression (vaccins et admissions accélérés des cas) ne pouvait plus s’occuper de certains autres cas que ceux du Covid, résultant en un excédent de mortalités. La réponse chiffrée ne peut que provenir du ministère. Mais ils ont sans doute d’autres priorités pour le moment !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x