Kailesh Jagutpal: «Nous reconnaissons que le nombre de décès a augmenté…»

Avec le soutien de

85. C’est le nombre de personnes décédées en une semaine. Parmi celles-ci, 20 sont âgées de moins de 60 ans et 49 de ces victimes du Covid-19 n’ont pas été vaccinées. Ce sont les chiffres avancés par le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, lors de la conférence hebdomadaire du National Communication Committee (NCC), hier. Ce dernier reconnaît que le nombre de décès ne cesse d’augmenter. Cette situation qui perdure dans le pays est loin d’être finie, souligne le ministre, qui s’appuie sur ce qui se passe à l’étranger.

Du vendredi 12 novembre à hier matin, 10 209 tests PCR ont été effectués, et 1 277 cas positifs ont été répertoriés. «Nous comptons 1 476 patients positifs dans les centres de santé ou en autoisolement. Hier (NdlR, jeudi), 49 patients se trouvaient à ENT, dont neuf sont sous ventilators. 28 sont sous oxygène, dont 11 qui ne sont pas vaccinés.» Par ailleurs, Rodrigues compte deux cas actifs liés au Covid-19. «Les deux sont en quarantaine et leur état de santé est stable.»

Par ailleurs, un nouveau protocole entourant la vaccination prendra effet à partir de ce lundi. «Le Vaccination Committee a fait une recommandation qui a été approuvée par le High Level Committee. Ainsi, le personnel de santé exerçant dans le public comme dans le privé pourra faire une booster dose du vaccin Pfizer. Aussi, les patients considérés comme des high risk, notamment ceux qui font la dialyse, ont effectué une transplantation, qui ont le cancer, un faible système immunitaire et même les femmes enceintes, pourront faire ce vaccin comme booster dose.»

Toutefois, tous devront produire une lettre certifiée d’un médecin du public pour obtenir ce vaccin qui se fera uniquement dans les hôpitaux régionaux. Une autre nouvelle mesure est que ceux ayant fait le vaccin Sinopharm pourront se faire administrer une booster dose de Johnson & Johnson. Ils devront être âgés entre 18 et 59 ans.

Pour ce qui concerne les jeunes âgés entre 15 et 17 ans, la campagne de vaccination se poursuit. «Et une fois ces jeunes vaccinés, nous allons ouvrir la vaccination aux moins de 15 ans.»

Répondant à une question de la presse, le ministre a souligné qu’aucun «record» n’a encore été donné concernant d’éventuelles séquelles liées au Covid-19.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x