Crise sanitaire: 20 tonnes d’oxygène acheminées d’urgence de La Réunion

Avec le soutien de
Cette lettre a été envoyé par l’Etat mauricien à l’ambassadrice de France à Maurice afin de soliciter l’aide réunionnaise, notamment pour obtenir de l’oxygène.

Cette lettre a été envoyé par l’Etat mauricien à l’ambassadrice de France à Maurice afin de soliciter l’aide réunionnaise, notamment pour obtenir de l’oxygène.

C’est lors d’un point de presse animé hier après-midi devant le Parlement que le Parti travailliste a réclamé un lockdown immédiat à la suite de la présentation d’une lettre qui aurait été envoyée par l’État et le ministère de la Santé à l’ambassadrice de France à Maurice. Dans ladite lettre, l’État sollicite l’aide de l’île de la Réunion, notamment pour la livraison d’un iso-tank de 12 tonnes pouvant contenir 20 tonnes d’oxygène mesurant vingt pieds. L’iso-tank permettra de compléter les besoins en oxygène des établissements hospitaliers mauriciens. 

«Dimounn pé mor é nou pé bizin sipliyé La Réunion ki nou pei ami pou ed nou. Ler bien grav. Minis Jagatpal dir sa let-la se enn preparasion é sé fo. Se enn let pou prepar pou ler aktiel», explique Shakeel Mohamed, député rouge. Ce dernier a aussi souligné un autre point de la lettre faisant mention du bateau Barracuda qui serait prêt à appareiller avec 30 membres d’équipage vaccinés pour récupérer les iso-tanks. 

L’État mauricien a aussi fait une demande de prêt de dix respirateurs avec compresseurs et la venue d’un réanimateur senior et d’une infirmière senior de réanimation afin d’appuyer l’équipe de l’hôpital ENT, en charge des patients Covid-19 ayant besoin des soins intensifs et de réanimation dès la semaine prochaine. «Dans la lettre, ils précisent aussi que le gouvernement prendra en charge tous les frais afférents (voyages, hébergement, repas). N’est-ce pas là la preuve de l’urgence même que le ministre de la Santé tente de dissimuler comme situation normale ?» se questionne Shakeel Mohamed. 

Pour sa part, le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, souhaite que le Premier ministre révoque le ministre de la Santé et prenne des mesures immédiates. «Bizin ramenn Dr Gujadhur o pli vit. Li inadmisib ki sitiasion grav é pé ankor ena bann seremoni inogirasion kot minis pé alé pou pran foto pou fer politik», exhorte Patrick Assirvaden.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x