Les Reds acclament Ole, United vote Zizou

Avec le soutien de

«Peuvent-ils jouer contre Liverpool comme ça ?» «Never in a million years. (…) Allez faire ça dimanche et vous verrez ce qui se passe. Jürgen Klopp se frottera les mains. (…) S’ils font ça contre Liverpool et Manchester City, ils seront menés de quatre buts à la mi-temps». Quel visionnaire ce Paul Scholes ! Il avait en tout cas prévenu Ole Gunnar Solskjaer de ce qui risquait de se passer face à Liverpool et il a eu le nez creux ! 

Dans un même ordre d’idées, l’ancienne légende des Reds, Robbie Fowler, affirmait avant la débâcle mancunienne d’Old Trafford qu’il faudrait un miracle pour que la bande à Solskjaer remporte ce match. «Quand vous regardez la forme de Liverpool et contre qui ils ont joué, ils ont joué des matchs plus difficiles que Manchester Utd», avait confié Fowler à Sky Sports, précisant que United n’avait joué jusqu’ici que contre des équipes qui avaient connu des difficultés, cette année et qu’il y a avait encore du boulot. 

Après la manita infligée aux Mancuniens dimanche dernier, on comprend totalement ce qu’il voulait dire ! En fait, dans ce match, tout a fonctionné à l’envers. Comme s’il y avait eu un bug quelque part. Une faille dans l’espace-temps qui a paralysé les Diables Rouges pour en faire des mannequins de cire du musée Tussauds. 

Jugez-en vous-mêmes. Ronaldo qui ne touche pas une bille. Le visage meurtri de Sir Alex Ferguson (qui a vraiment fait beaucoup de peine à voir). Maguire et Shaw qui se taclent entre eux. Pogba expulsé comme un novice. Le but de Ronaldo refusé. Les fans mancuniens qui quittent le stade. Kenny Dalglish qui éclate de rire. Les fans de Liverpool qui entonnent des chants pro Ole… Le scénario de ce Manchester-Liverpool était aussi dingue qu’un épisode de Squid Game ! 

Antonio Conte a été contacté pour prendre la relève d’Ole Gunnar Solskjaer.

Il n’empêche que ce 0-5 n’entraînera pas que des dialogues «Rs 5 badia» mais devrait avoir des conséquences beaucoup plus lourdes pour l’avenir de Manchester Utd. En 90 minutes, on a vu tout ce qui sépare le LFC de MU. Le chantier à entreprendre pour viser le sommet du football mondial, en Premier League et en Champions League. Tout passe, évidemment, par un entraîneur avec une vision, comme celle de Jürgen Klopp, Pep Guardiola, Thomas Tuchel.

N’en déplaise à l’ancien SuperSub de Manchester Utd, il n’appartient pas à cette catégorie. Il est donc logique que les Scousers espèrent que ce dernier reste indéfiniment au club, alors que les Mancuniens espèrent, désespérément, attraper une nouvelle branche salvatrice. Dans l’esprit de beaucoup, le nom de Zinedine Zidane claque plus que les autres. Zizou c’est l’homme aux trois Ligues des champions avec le Real Madrid… 

Sur le papier c’est plus sexy que Brendan Rodgers, il n’y a pas photo. Mais est-ce plus judicieux ? Chez les Merengue, ZZ était chez lui, il faisait partie des meubles et a dirigé une équipe composée de tous ses anciens coéquipiers. La Premier League n’est pas la Liga, il prendrait un risque s’il décidait de s’y aventurer. Aux dernières nouvelles, c’est l’Italien Antonio Conte qui tendrait la corde. Mais l’ancien boss de Chelsea et son style de football pragmatique ne collent pas du tout aux traditions «attack, attack attack» des Red Devils… Les pauvres supporters n’ont pas fini de se ronger les ongles cette saison !

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x