Démissions en série: le MMM contre-attaque

Avec le soutien de
Gayatree Dayal, Madun Dulloo et Vinay Sobrun sont les derniers démissionnaires du parti mauve.

Gayatree Dayal, Madun Dulloo et Vinay Sobrun sont les derniers démissionnaires du parti mauve.

Gayatree Dayal est le dernier membre du Mouvement militant mauricien (MMM) qui a quitté le navire mauve.Avant elle, il y a eu Vinay Sobrun et Madun Dulloo. D’après des cadres du parti, des intermédiaires envoyés par le Mouvement socialiste militant (MSM) ont pris contact avec d’autres membres du MMM ainsi que des proches du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) pour qu’ils se mettent à travailler pour le gouvernement. D’ailleurs, le député Salim Abbas Mamode, un ancien du PMSD fera son adhésion au MSM aujourd’hui et selon les renseignements de l’opposition, la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) et les médias proches du gouvernement accorderont une grande couverture à cet événement.

D’après un cadre du MMM, la stratégie du gouvernement est simple. Ces membres identifient des proches inactifs de son parti pour leur promettre des avantages à eux ou à leurs proches et en retour ils doivent annoncer publiquement leur démission. «Nous savons que des membres du MSM tentent de débaucher au sein du MMM. Ils ont même promis du travail et des postes clés. Nous ne sommes pas dupes. Ils ciblent des militants dans des régions urbaines pour faire croire qu’ils sont forts à la veille des élections municipales. D’ailleurs, ceux qui s’affichent devant la caméra de la MBC avec un discours anti-MMM écrit par le Sun Trust ne sont plus actifs depuis longtemps», déclare-t-il.

Pour contrecarrer cette stratégie, le MMM prépare un plan pas pour empêcher des démissions, mais pour montrer que chaque mois, il y a de nouvelles adhésions au sein du parti. «Nous recevons chaque mois des lettres de demande d’adhésion. Ce sont les instances du parti qui passent en revue toute requête. Quelques-unes sont rejetées, d’autres sont acceptées. Nous ne divulguons jamais le nom de nouveaux membres. Désormais, nous allons communiquer au sujet des nouvelles recrues car le MSM veut faire croire qu’il n’y a plus personne dans notre parti», souligne un membre du bureau politique du MMM. La direction mauve compile en ce moment même une liste de nouveaux membres et quelques nouvelles têtes seront présentées à la presse. Du moins, ceux qui risquent de ne pas être persécutés en raison de leur vie professionnelle.

«Davantage de temps d’antenne»

Par ailleurs, après les reproches faits par Gayatree Dayal qui a écrit dans sa lettre, «je m’attendais à des changements d’attitude et de stratégies afin que les instances fonctionnent correctement à l’attente du peuple et surtout des militants», Rajesh Bhagwan, le secrétaire général du MMM, affirme qu’avec les deux confinements et les restrictions de se réunir, le MMM n’a pas pu renouveler ses instances. «C’est clair que derrière cela, il y a une opération de débauchage du MSM. Ceux qui sont partis ne venaient même pas à nos réunions. Ils sont en train de se servir de la MBC pour faire la propagande après chaque démission. Remarquez que les démissionnaires ont plus de temps d’antenne que le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval qui occupe un poste constitutionnel. Paul Bérenger et les autres dirigeants, nous faisons des réunions régionales chaque semaine. Les militants sont mobilisés, mais il est trop facile de trouver un membre inactif et venir lui faire dire des choses contre nous en échange d’un travail ou d’une nomination», soutient-il.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x