Services financiers: Navin Beekarry se joint à la réjouissance

Avec le soutien de

Dans un entretien accordé au Government Information Service de son bureau, le directeur de la commission anticorruption est revenu sur la décision du GAFI d’enlever Maurice de sa liste grise. Pour Navin Beekarry, les efforts fournis par les autorités concernées après l’inclusion du pays dans cette liste ont été récompensés.

«En février 2020, le GAFI avait considéré qu’il y avait des manquements dans notre système en matière de blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LBA/FT) mais après avoir évalué les mesures adoptées par le gouvernement, l’organisme est arrivé à la conclusion que le dispositif stratégique du pays dans la lutte contre LBA/ FT a été renforcé pour diminuer ou éliminer les carences.»

Navin Beekarry se réjouit du fait que la sortie de Maurice de cette liste ne fait que confirmer «l’indépendance et la crédibilité de nos institutions» et qu’il s’agissait d’une «bonne chose» d’autant plus que cette sortie a été réalisée avant janvier 2022, ce qui était l’échéance accordée à Maurice.

Navin Beekarry souligne le fait que le comité mis sur pied pour suivre les progrès du plan d’action de GAFI à Maurice est d é s o r m a i s permanent et que le sous-comité présidé par lui-même continuera d’être opérationnel pour «renforcer davantage le dispositif à Maurice». Une décision prise pour que le pays ne se retrouve plus dans la liste grise à l’avenir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x