Attaque de rottweilers: la police sceptique quant à la version du propriétaire des molosses

Avec le soutien de
Roddy Venkatasami lors de sa comparution en cour. © Kiranchand Sookrah

Roddy Venkatasami lors de sa comparution en cour. © Kiranchand Sookrah

Roddy Venkatasami a été arrêté, le mercredi 22 septembre, après que ses deux rottweilers ont attaqué sauvagement un homme à Port-Louis. Le commerçant de 43 ans, habitant la capitale, a recouvré la liberté conditionnelle, le lundi 11 octobre, après avoir fourni une caution de Rs 50 000. À sa sortie du tribunal, il a déclaré ne pas savoir où se trouvent ses deux molosses nommés Beauty et Bosco. Il maintient que ses chiens se sont sauvés. 

C’est ce qu’il a dit dans sa version des faits à la police des Casernes centrales, après son arrestation. Les enquêteurs ont visionné les images des caméras de surveillance après l’attaque et contrairement à ses dires, Roddy Venkatasami a été vu emmenant ses molosses dans son véhicule. Or, lorsqu’il a été entendu, il a reconnu avoir pris les chiens à bord de son véhicule mais affirme qu’ils se seraient sauvés par la suite. «Zot ti dans mo transport mais après kan monn arrêt enn place, zot inn desann ek zot inn sauvé. Zot in alé mo pann reussi retrouve zot», a-t-il dit. 

Roddy Venkatasami a été aperçu se dirigeant vers le sud du pays. La police prend sa version des faits avec des pincettes et pense qu’il a caché ses rottweilers chez un proche. Une accusation provisoire d’Involuntary Wounds and Blows by imprudence pèse sur ses épaules. 

Pendant ce temps, l’auditeur de 43 ans se trouve toujours dans une clinique des hautes Plaines-Wilhems où il a déjà subi une dizaine d’opérations et de greffes depuis l’attaque. Il devra subir une autre intervention chirurgicale lundi. «Il est toujours traumatisé et peine à récupérer. Il est affaibli à chaque fois qu’il subit une opération», confie un de ses proches. 

Pour rappel, dans la soirée du samedi 18 septembre, le quadragénaire, qui habite aussi Port-Louis, s’est fait attaquer par les molosses à la Rue Barthélémy alors qu’il se rendait à la boutique. L’attaque a eu lieu à environ 100 mètres du domicile de Roddy Venkatasami.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x