Enseignement supérieur: l’UoM classée à la 89e place en Afrique

Avec le soutien de

L’université de Maurice poursuit sa descente dans le classement universitaire en Afrique. L’établissement se rapproche de la 100e place sur 200 universités.

Quatre places de moins pour l’université de Maurice (UoM). En effet, selon le classement des universités africaines pour l’année 2021 des 200 meilleurs établissements d’enseignement supérieur reconnus en Afrique effectué par UniRank, l’UoM figure à la 89e place. L’année dernière, elle pointait à la 85e place.

Des critères de sélection ont été pris en compte. Les établissements doivent être agréés, autorisés et/ou accrédités par l’organisme approprié lié à l’enseignement supérieur dans chaque pays, proposer des diplômes de premier cycle (licence) ou de troisième cycle (master ou doctorat) d’une durée minimale de quatre ans. Ajouté à cela, l’université doit dispenser des cours principalement sous la forme d’un enseignement traditionnel en face à face et à distance.

«Notre objectif est de fournir un tableau de classement non académique des meilleures universités d’Afrique, basé sur des mesures Web valides, impartiales et non influençables fournies par des sources de renseignements Web indépendantes plutôt que sur des données soumises par les universités elles mêmes», souligne UniRank.

La première marche du podium revient à l’université de Cape Town. L’Afrique du Sud domine d’ailleurs ce classement en 2021. Les six premières universités sont du pays de Mandela, soit l’université de Pretoria (qui avait été classée première en 2020), l’université de Witwatersrand, l’université de Stellenbosch, de l’université de Johannesburg et la North-West University.

La septième place revient à The North University of Cairo d’Egypte. L’université de Maurice se situe, quant à elle, entre l’université égyptienne Tanta University et la Moi University du Kenya.

Iqbal Sookroo, président de l’UoM Staff Union, ne cache pas sa déception suivant ce classement cette année. Pour lui, c’est la direction de l’établissement qui est responsable de cette situation. «La direction s’est concentrée sur des innovations qui ne marchent pas. Elle aurait dû s’attarder sur la qualité de l’enseignement», déplore-t-il.

Selon Iqbal Sookroo, pour remonter dans ce classement, il est essentiel de consulter les attentes internationales au niveau des critères requis. «La 89e place reflète le mode de gestion de la direction de l’établissement. Nous avons, en effet, eu beaucoup d’effet d’annonce ces derniers temps. Sans oublier, le dernier scandale ayant eu lieu, notamment le problème qu’ont eu les élèves du HSC pour s’inscrire à l’université.»

Contacté pour un commentaire sur ce nouveau classement, Dhanjay Jhurry, vice-chancelier de l’université de Maurice, n’était pas joignable.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x