Top 7: des plus gros salaires de la Fonction publique

Avec le soutien de

Deux hautes personnalités de la Fonction publique touchent plus de Rs 200 000 comme salaire de base mensuel. Il s’agit du Chef juge, poste occupé par Asraf Caunhye, et du secrétaire au cabinet et numéro un de la Fonction publique Nayen Koomar Ballah. Ci-dessous, les plus gros salaires dans ce secteur en ordre décroissant.

Rs 219 500 - Chef juge

Rs 213 250 - Secrétaire au cabinet et chef de la Fonction publique

Rs 188 250 - Senior Puisne Judge

Rs 175 750 - Secretary for Home Affairs

  • Secrétaire financier
  •  Secrétaire aux Affaires étrangères
  • Puisne Judge
  • Président Employment Relations Tribunal Solicitor-General
  • Directeur des poursuites publiques (DPP)

Rs 163 250 - Commissaire de police

  • Senior Chief Executive
  • Directeur Procurement Policy Office
  • L’actuel commissaire électoral (NdlR, en cas d’un successeur avant le prochain rapport PRB, celui-ci touchera alors Rs 119 500)
  • Directeur de l’Audit

Rs 150 750 - Chairperson Assessment Review Committee

  • Judge in Bankruptcy et Master and Registrar
  • Vice-président de l’Employment Relations Tribunal
  • Deputy Chairperson de la National Human Rights Commission
  •  Adjoint au secrétaire financier
  • Adjoint au Solicitor-General
  • Parliamentary Counsel
  • Adjoint au DPP
  • Directeur général des Services de santé

Rs 132 000 - Secrétaires permanents/ambassadeurs/ hauts commissaires

  • Clerk de l’Assemblée nationale
  •  Secrétaire au président de la République
  • Deputy Master and Registrar et Judge in Bankruptcy
  • Secrétaire de la Public and Disciplined Forces Service Commission
  •  Accountant-General
Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x