Covid-19 | XLD: «Il faut arrêter de publier les chiffres du gouvernement»

Avec le soutien de
Le leader de l'opposition Xavier-Luc Duval.

Le leader de l'opposition Xavier-Luc Duval.

Le leader de l’opposition ne mâche pas ses mots quant aux chiffres officiels relatifs aux cas positifs ou au nombre du variant Delta – car ces chiffres ne veulent rien dire tels qu’ils sont rendus publics. Étant dépourvus de logique statistique.

«Ces chiffres doivent être mis en contexte. Sur une trentaine d’échantillons envoyés pour le séquençage, on a décelé trois cas. Mais il ne faut pas dire que c’est trois cas seulement. C’est trois cas sur 30 ou 32, donc c’est 10 %. D’ailleurs on ne sait pas comment ces cas ont été sélectionnés. Si c’est un ‘random sample’, alors on devrait s’inquiéter. Pourquoi le ministère de la Santé ne nous dit pas comment il a choisi cet échantillon pour établir la présence du virus Delta ? D’autre part, c’est un fait que les autorités font de moins en moins de tests, d’ailleurs le nombre de tests rapides s’arrache dans les pharmacies du privé. Les cas positifs découlant de ces tests rapides restent dans le domaine du privé et ne sont pas pris en compte dans les statistiques que le gouvernement envoie à la presse. C’est pour créer la fausse impression que tout est sous contrôle et qu’on a le moins de cas dans le monde. C’est faux. Les journalistes ne doivent plus croire en les chiffres du gouvernement car cela induit le public en erreur. C’est grave, il y va de la santé publique», a déclaré Xavier-Luc Duval à l’express hier, lundi 11 octobre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x