Enquête sur Betamax: la «Competition Commission» se justifie par les services de fret

Avec le soutien de

La Competition Commission peut-elle ouvrir une enquête sur le Groupe Bhunjun et Betamax Ltd, comme elle l’a annoncé dans un communiqué mardi ? Le groupe est soupçonné d’avoir «abusé d’une situation de monopole» dans la fourniture du transport de produits pétroliers à la State Trading Corporation. L’article 46 de cette loi prévoit qu’un abus peut être sous la forme de pratiques d’exclusion, ce qui entrave le principe de la concurrence sur le marché et par conséquent, est fait au détriment des clients.

Cependant sous cette loi, les produits pétroliers ainsi que le Liquid Petroleum Gas sont exclus. Du coup, la question a été posée à la Competition Commission si une telle enquête peut être initiée sous cette loi. Pour se justifier, la commission explique que l’enquête ne concerne pas les produits pétroliers et le LPG mais les «services de fret». C’est ce que confirme Me Rishi Pursem qui représente le groupe Bhunjun. Il affirme avoir pris connaissance de cette enquête à travers les médias. Le Senior Counsel fait ressortir que son client n’a pas encore pris contact avec lui pour le moment.

Publicité
Publicité

Retour sur toute cette affaire qui a débuté en janvier 2015, avec la résiliation du contrat de Betamax par le gouvernement Lepep.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x