Réouverture des frontières: et les chambres d’hôtes et résidences alors ?

Avec le soutien de

À partir du 15 juillet, des touristes vaccinés fouleront le sol mauricien après une fermeture de la destination depuis près de deux ans, en raison de la pandémie du Covid-19. Si les hôtels s’y préparent, au niveau du comité secteur public-privé, la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) devrait, elle, publier la liste des hôtels agréés Safe Travels en ligne sur le site www.mauritiusnow.com. 

Qu’en est-il des chambres d’hôtes (guest houses) et des résidences touristiques ? «Pour le moment cela ne concerne que les resort hotels. Rien n’a été communiqué pour l’ouverture des guest houses. C’est le comité national qui décide. Peut-être qu’il va l’annoncer après», affirme Lindsay Morvan, directeur de la Tourism Authority. Selon lui, 800 tourist residences et 200 guest houses sont enregistrées auprès de l’organisme.

Selon les dires du directeur, les guest houses ont travaillé de fin août 2020 jusqu’à l’annonce du second confinement. Malgré le lockdown, plusieurs opérateurs de guest houses et propriétaires de campements ont décidé de reprendre leurs activités en catimini. Suivant des dénonciations et des descentes de la police du Tourisme dans ces établissements hôteliers, la Tourism Authority avait réagi. L’organisme, par le biais d’un communiqué, avait rappelé aux établissements qui détiennent un permis de la Tourism Authority qu’ils ne sont pas autorisés à reprendre leurs activités. Ceux qui ont enfreint la loi, propriétaires comme clients, risquent des poursuites sous la Quarantine Act, ainsi qu’une amende allant jusqu’à Rs 500 000. Aussi, les propriétaires de tourist residences risquent de voir leur permis suspendu. 

De son côté, Bissoon Mungroo, président de l’Association des hôtels de charme, dit attendre la finalisation de la liste des hôtels qui pourront accueillir les touristes le mois prochain. Selon lui, une partie des établissements hôteliers sera opérationnelle. «On parle ici d’hôtels 3-étoiles, 4-étoiles, 5-étoiles. Il y aura une partie dans chaque catégorie. Nous attendons que cette liste soit communiquée officiellement.» S’il affirme que les 30 membres regroupés au sein de l’association attendaient la réouverture des frontières et avaient fait la demande pour une réouverture graduelle, il fait ressortir que le nombre de cas de Covid connaît une hausse actuellement. 

«Il va donc falloir revoir le protocole sanitaire, si besoin est. Il faudra connaître les exigences du gouvernement dans ce sens», poursuit-il. L’hôtel Manisa, appartenant à Bissoon Mungroo, ainsi que la plupart des établissements appartenant aux membres de l’Association des hôtels de charme, étaient réquisitionnés pour la quarantaine lors des vols de rapatriement. 

Pour rappel, du 15 juillet au 30 septembre 2021, seuls les touristes vaccinés pourront venir à Maurice - il faudra au préalable qu’ils aient effectué un test PCR avec un résultat négatif 72 heures avant l’embarquement - et devront passer par une quarantaine de 14 jours dans l’enceinte de leur hôtel. Après cette période, les visiteurs devront se soumettre à un test PCR avant de pouvoir quitter l’hôtel. À partir du 1er octobre, les touristes vaccinés pourront se mêler à la population.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x