Covid-19 aux Seychelles: la désillusion

Avec le soutien de
La campagne de vaccination des Seychelles a été l’une des premières à démarrer en Afrique.

La campagne de vaccination des Seychelles a été l’une des premières à démarrer en Afrique.

Il n’aura fallu que six semaines pour que les autorités seychelloises revoient leur copie quant à leur situation sanitaire. En effet, le 25 mars, les Seychelles rouvraient leurs frontières sans imposer de quarantaine ou de vaccination. Positionnement décidé car plus de 60 % de leur population avait atteint la tant convoitée immunité collective à travers la vaccination. D’ailleurs, les Seychelles, qui ont été les premiers à lancer leur campagne de vaccination en Afrique en janvier, font partie des Top 3 destinations les plus vaccinées au monde. Mais à présent, les cas de Covid-19 ont augmenté, atteignant 171 nouveaux cas par jour ; soit la moyenne la plus élevée de cas de contamination quotidienne.

Au cours des sept derniers jours, 1 232 cas ont été recensés, ce qui a poussé les autorités, face à une vraie désillusion, à réinstaurer de nouvelles mesures restrictives. Ces dernières n’ont donné aucune indication sur les causes de cette résurgence de cas, si ce n’est pointer du doigt la population, qui aurait «baissé sa garde» contre le virus.

Le commissaire de la Santé aux Seychelles, Jude Gédéon, a concédé mardi que le gouvernement seychellois ne savait «pour combien de temps encore» cette hausse perdurerait. De fait, 13 mesures ont été prises, avec effet immédiat, cela pour un minimum de deux semaines. Entre autres, les écoles ont été fermées, les rencontres en famille interdites et les boutiques ferment à 19 heures. Depuis le début de la pandémie en 2020, les Seychelles ont enregistré près de 6 500 cas et 28 décès ont été attribués au Covid-19.


Le tour-opérateur Austral Lagons encourage le voyage vers les Seychelles

Hélion de Villeneuve, le directeur général du tour opérateur Austral Lagons

C’est un article publié sur le portail de renom TourMaG.com, le lundi 3 mai. Interviewé, Hélion de Villeneuve, le directeur général du tour opérateur Austral Lagons, déclare miser sur l’archipel, la «seule destination à vendre actuellement dans l’océan Indien» et non Maurice, qui «ne pas devrait rouvrir avant septembre».

Accès équitable aux vaccins anti-Covid-19: les Seychelles ont boudé le Liban

Le 26 mars, les Nations unies avaient indiqué que quelque 180 pays, sur les 193 membres de l’ONU, ont signé une déclaration politique initiée par le Liban les engageant à favoriser un accès équitable aux vaccins anti-Covid-19. Objet d’une réunion de l’Assemblée générale de l’ONU, ce texte intitulé «Déclaration politique sur un accès mondial et équitable aux vaccins contre le Covid-19» n’a pas recueilli le soutien de 13 États, dont la Corée du Nord, la Birmanie, le Bénin, le Burundi, la Centrafrique, le Soudan du Sud, la Syrie ou encore les Seychelles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x