MTPA/Liverpool: Rs 380 millions pour 1 316 visites sur le site Mauritius Now

Avec le soutien de
Photo de Pravind Jugnauth et Billy Hogan, directeur de LFC, prise en janvier, publiée sur le site du club en juillet, pour annoncer le contrat de sponsoring.

Photo de Pravind Jugnauth et Billy Hogan, directeur de LFC, prise en janvier, publiée sur le site du club en juillet, pour annoncer le contrat de sponsoring.

1 316 personnes seulement ont visité le site Mauritius Now entre décembre 2020 et avril 2021. Les chiffres confirment l’inutilité de cet investissement de Rs 381 millions payées à Liverpool Football Club (LFC) en trois ans. Cela, pour deux minutes d’affichage par match d’une publicité vantant la destination Maurice. Au lieu de rechercher des moyens d’annuler ou de suspendre ce contrat léonin, surtout avec les stades vides à cause du Covid-19, la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) y met encore des millions pour tenter de sauver ce projet. Pire encore, elle compte investir plusieurs millions pour d’autres projets toujours aussi farfelus.

104 650 de livres sterling, soit Rs 5,9 millions additionnelles ont été budgétées pour les services d’un consultant. En plus des Rs 381 millions déjà investies au départ. Pourquoi rechercher un consultant ? Pour réparer ce qui ne marche pas avec le projet ? Ou pour ressusciter le football en Angleterre ? Sollicité, Nilen Vencadasmy, Chairman de la MTPA, ne donne pas signe de vie. Quant au Chief Executive Officer (CEO), Arvind Bundhun, davantage disponible, il a indiqué, lundi, qu’un consultant spécialisé est recherché dans le domaine du marketing pour «activer» les droits liés au LFC mais également pour «optimiser le nombre potentiel de visiteurs sur le site de la MTPA». En langage non-marketing, cela veut dire essayer d’augmenter le nombre de visiteurs horriblement bas sur le site.

Il souligne que le montant que la MTPA compte débourser pour les services de ce consultant n’est toujours pas connu. Pourtant, selon des informations que nous avons recueillies hier, après sa déclaration à l’express, il semble bien que Rs 5,9 millions sont prévues «for selection of a Sports Consultancy Firm». Nous l’avons rappelé hier pour le confronter à ce montant et pour lui demander s'il est destiné à la recherche d’un consultant ou à ses émoluments. Mais il n’a pas répondu. Ce n’est pas tout. LFC ajoute qu’il ne peut garantir la visibilité de Maurice à partir de son site Internet. Donc si 1 316 personnes ont visité le site de Liverpool pour basculer sur le site Mauritius Now, il est fort probable que le nombre de visiteurs sur le site de la MTPA soit inférieur à 1 316.

Festival de roupies

Contacté, Shakeel Mohamed est outré : «Quand j’apprends cela, je me dis que j’aurais pu ramener beaucoup plus de visiteurs sur le site de la MTPA si je l’avais affiché sur ma page Facebook.J’aurais pu faire de la publicité gratuite pour la MTPA.» Il renchérit: «Je ne comprends pas la logique de continuer avec un tel accord en plein confinement. Il est toujours possible de le suspendre. D’ailleurs, tout le monde sait que le stade est vide. Persister à continuer en ce sens est une insulte à l’intelligence des Mauriciens.»

Autre projet par millions de la MTPA : l’organisation d’un festival de la culture et de la langue créole au coût de – tenez-vous bien – Rs 25 millions ! Quel est l’intérêt d’un tel investissement pour le tourisme ? Un haut cadre du ministère des Arts et du patrimoine culturel avoue ne pas être au courant de ce projet. «Pour ce genre de manifestation, la moindre des choses, c’est que la MTPA nous en informe.»

Arvind Bundhun nous avait indiqués lundi que ce festival se tient normalement pendant la période de novembre/décembre et que les conditions sanitaires seront prises en compte avant son organisation cette année. Voilà au moins qui est prévoyant, contrairement au deal avec LFC.

Autre programme au menu, un Mauritius Classic Car Tour, au coût pas encore défini. Selon nos renseignements, Air Mauritius (MK) sera invitée à collaborer sur projet même cela même si la compagnie d’aviation nationale est en grande difficulté. Sattar Hajee Abdoula, l’administrateur de MK, dit ne être pas au courant mais précise que de toute façon, si MK est appelée à transporter les voitures et participants, les billets devront être payés. «Même les médicaments et autres matériels sanitaires importés par le gouvernement à travers Air Mauritius sont payés», nous rappelle-t-il.

Selon le CEO de la MTPA, ce Mauritius Classic Car Tour a eu lieu à Maurice il y a deux ans. «On avait eu plusieurs partenaires dont Air Mauritius et Sun Resorts. Cela avait très bien marché. Mais en raison de la pandémie, il a été reporté l’année dernière. Nous verrons pour cette année-ci.» D’après les informations reçues hier, ce projet est bien prévu pour cette année.

Par ailleurs, Rs 2,7 millions sont également budgétées pour des Management Fees relatifs à la gestion de la plateforme «My Mauritius Quarantine». On ne savait pas que la MTPA a recours aux services d’un sous-traitant pour faire fonctionner cette plateforme. Et l’on ne sait pas qui en est l’heureux bénéficiaire, personne à la MTPA n’étant présent pour répondre à ces questions… embarrassantes, il est vrai.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x