Yesha: «Je m’inquiète pour mon avenir»

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Elle a des rêves plein la tête, de l’ambition. Et veut réussir sa scolarité, pour voir des jours meilleurs, financièrement. Pour offrir une meilleure vie à ses parents, qui se sacrifient aussi pour elle… Mais avec ce satané virus, les choses sont encore plus difficiles.

Elle n’a que 12 ans, certes. Mais elle est bien consciente des difficultés auxquels font face ses parents pour joindre les deux bouts. Avec le Covid-19 qui fait la pluie et le beau temps, Yesha, qui habite à Petite-Rivière, s’inquiète pour l’avenir de sa petite famille. Elle nous raconte, avec son regard de pré-adolescente, la précarité vue de l’intérieur. Elle fréquente le collège Saint Mary’s West et s’applique dans ses études. Ayant la tête sur les épaules, elle souhaite progresser et finir sa scolarité avec un diplôme.

«J’étudie pour construire mon avenir», affirme la petite ambitieuse. «Mon but est d’arriver à progresser dans ma vie.» C’est un grand rêve qu’elle craint de ne pouvoir réaliser. En effet, la famille de Yesha vivote dans une situation difficile. «Mon papa est maçon et ma maman ne travaille pas. Avec le Covid-19, il arrive que mon papa n’ait pas de travail.» Sa petite famille arrive à peine à subvenir à ses besoins et bénéficie d’une aide sociale. «L’association Future Hope nous offre également des dons alimentaires», explique Yesha. Malgré les difficultés, la famille reste unie et se bat chaque jour avec force et courage pour s’en sortir. «Nous vivons tous ensemble sous le même toit», soutient-elle avec amour.

«Mon papa est maçon et ma maman ne travaille pas. Avec le Covid-19, il arrive que mon papa n’ait pas de travail.»

Yesha n’est pas fille unique. Elle aspire d’ailleurs à être un modèle pour sa demi-sœur, Shania, et elle souhaite que celle-ci profite au maximum de son accès à l’éducation. Cette dernière, qui a huit ans, est en grade 3 à l’école primaire de PetiteRivière. Malheureusement, Shania a des difficultés à se concentrer en classe et Yesha essaie de l’aider dans temps libre. Elle n’a qu’une envie : que sa petite sœur réussisse dans ses études et construise son avenir. «C’est ma petite sœur, donc je fais un effort pour l’aider à étudier.»

A-t-elle peur pour l’avenir ? «Oui, bien sûr», répondelle d’emblée. «Je ne sais pas ce qui m’attend dans les prochaines années au niveau de ma scolarité. Si j’arrive à finir mes études, je me vois réussir dans ma vie future», confie-t-elle. «Si tou pas korek, mo ti anvi ki mo fami reisi.»

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x