Parlement: Arvin Boolell présentera ses excuses…

Avec le soutien de

C’est à travers un post sur sa page Facebook qu’Arvin Boolell  –  expulsé du Parlement  mardi par le speaker – a fait savoir qu’il présentera ses excuses afin de pouvoir réintégrer l’hémicycle et exercer son travail d’élu, en ce vendredi 2 avril.  “I will tender apologies if it’s the price to pay for righteousness . The sanction though uncalled for is disproportionate and may be subject to constitutional challenge. The Video footage of the incident that took place in Parliament at the sitting of last Tuesday is tangible evidence that the fault lies entirely with the Speaker. I am a representative of the people and the loud speaker can shout as much as he wants but we will not put up. What is legal is not always legitimate? ” affirme ainsi le chef de file du Parti travailliste au Parlement. Et d’ajouter :  “As a former leader of Opposition I lodged a case before the Supreme Court and came with a motion of NO CONFIDENCE against the Speaker.  Forgive the ignorants. It’s time to celebrate Easter at home” .
Pour rappel, Arvin Boolell ainsi que Paul Bérenger et Rajesh Bhagwan du MMM ont été «named»  – la procédure qui permet au président de la chambre de suspendre un parlementaire –par Sooroojdev Phokeer  lors de la dernière séance parlementaire.  Sur une motion présentée par le Premier ministre, les trois ont été suspendus pour la séance et jusqu’à la fin de la présente session, à moins qu’ils présentent des excuses. 

Cette décision fait suite à de vifs échanges entre l’opposition et le président de la chambre menant à l'expulsion de Patrick Assirvaden, Arvin Boolell, Paul Bérenger et Rajesh Bhagwan, un peu plus tôt De son côté, le président du PTr Patrick Assirvaden avait, lui, été suspendu pour le reste de la séance du jour.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x