Manifestation à Tamarin: le syndic d’une propriété privé porte plainte pour «obstructing private property»

Avec le soutien de
Les habitants de Tamarin ont manifesté contre le développement immobilier hier au aujourd’hui

Les habitants de Tamarin ont manifesté contre le développement immobilier hier au aujourd’hui

Ils avaient juré de revenir bloquer l’accès aux employeurs du chantier de Legend Hill et ont tenu promesse. Les habitants de Rivière-Noire et Tamarin qui avaient manifesté contre le projet immobilier sur la Tourelle du Tamarin hier matin sont revenus à la charge ce mardi 23 février à la même heure. Ils ont non seulement protesté contre ce projet du groupe immobilier MJ Developpement, mais aussi celui d’un autre promoteur qui a actuellement un projet en cours sur la Tourelle. Le syndic de la propriété du deuxième projet a alors porté plainte pour obstruction de propriété privée au poste de police de Rivière-Noire.

Percy Yip Tong, initiateur du mouvement de protestation a été en contact avec le promoteur de Legend Hill dans la soirée d’hier. «Le promoteur qui a vu la manifestation via un live hier m’a appelé. On a discuté pendant plus de trois heures. Il m’a fait comprendre qu’ils ne sont pas les seuls à avoir un projet immobilier sur le flanc de la montagne car un autre promoteur y construit aussi des villas en ce moment même» fait comprendre Percy Yip Tong. «Il ajouta qu’il ne comprend pas pourquoi son groupe est le seul à être lésé et se demande si c’est parce qu’il est français alors que le promoteur de l’autre projet est mauricien».

Après avoir confirmé l’information, les manifestations ont donc bloqué le passage pour les employés des chantiers Legend Hill et de celui de l’autre construction ce matin. «Les employés du chantier de Legend Hill nous demandaient pourquoi est-ce que nous ne bloquons les autres. C’est de la que nous avons décidé de interdire le passage pour ce projet également» avance Percy Yip Tong.Le syndic de la propriété de l’autre projet a demandé aux manifestants de libérer le passage, mais les manifestants ont refusé. Une plainte a alors été déposée au poste de police de Rivière-Noire pour «obstructing private property».   

Percy Yip Tong a été convoqué au poste de police suite au refus des manifestants de décliner leur identité et coordonnées aux policiers sur place. «Nous soutenons les squatteurs qui vivent en face de Carre d’As ainsi que les habitants de classe moyenne de la rue Carlos, Black Rock et la Preneuse ainsi que d’autres résidents qui craignent des dangers en cas de grosses pluies».

Selon Percy Yip Tong, le groupe manifestera à nouveau demain matin. «Même si je serai seul à bloquer l’accès je le ferai. Mon but est d’empêcher de détruire un centimètre de plus de cette montagne jusqu’à ce que le conseil de district de Rivière Noire demande un stop order contre le projet». L’activiste est actuellement en train de travailler avec des hommes de loi, le conseil du village de Rivière-Noire et de Tamarin et des spécialistes de l’environnement sur leur requête qu’ils enverront au conseil de district.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x