Enquête judiciaire: trois warnings de la magistrate à Deepak Bonomally pendant son audition

Avec le soutien de
Deepak Bonomally devra revenir demain

Deepak Bonomally devra revenir demain

À la fin de l’audition de Deepak Bonomally, directeur de Bo Digital, dans l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen le mardi 23 février, les avocats de Simla Kisten sont revenus sur la séance du jour. Me Roshi Bhadain a rappelé que Deepak Bonomally a été rappelé à l’ordre à trois reprises.

«La magistrate lui a dit qu’il ne doit ni mislead the court ni mentir» a dit l’homme de loi. C’est le premier témoin, rappelle Me Roshi Bhadain, a avoir trois «warnings» de la cour. De plus, la séance a été interrompue car, Me Azam Neerooa du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP), a signalé à la magistrate que Me Ganessen Moonesawmy, un des avocats de Deepak Bonomally, faisait des signes à son client pour qu’il ne réponde pas aux questions. La séance a été suspendue et, à la requête du représentant du bureau du DPP, les images CCTV de la salle d’audience seront visionnées demain.

Dans la foulée, Me Roshi Bhadain est revenu sur tout ce qui s'est passé ces dernières semaines. «Premierman, inn trouv bann dimounn pa ti tro bien, pann kapav témwanié. Apré, inn ena ban alégasion kont ban avoka. La, ena enn témwin kinn warnd par magistrate, inn ena enn avoka pé fer sign. Tousala pé arivé, pé trouvé pé rod kasiet impé zafer.»

Lors de l’audition, explique Me Roshi Bhadain, il y a eu des contradictions entre ce que Deepak Bonomally a dit et les données cellulaires. «Il a dit qu’il était dans un endroit, mais selon les données et la connexion aux stations relais, cela ne collait pas.» De plus, il a aussi été établi que le directeur de Bo Digital a fait un paiement de Rs 225 000 à Soopramanien Kistnen pour des travaux qui n’ont jamais été faits. «Zamé li pann sey koné kifer pann fer travay la. Linn perdi so Rs 225 000… Li pann rod mem régayn kas la osi…», a déclaré l’avocat.

Son audition se poursuivra demain matin, et Neeta Nuckchhed sera à nouveau à la barre des témoins dans l’après-midi.

Publicité
Publicité

Depuis la mort de Soopramanien Kistnen, les événements se sont enchaînés. Yogida Sawmynaden, l’ancien ministre du Commerce dont le nom a été cité à plusieurs reprises, a démissionné, de même que le no. 1 de la STC. Pendant ce temps, chaque nouvelle comparution pendant l’enquête judiciaire vient avec son lot de rebondissements. Retrouvez tous les articles relatifs dans notre dossier.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x