Rama Valayden annonce un sit-in devant les Casernes si…

Avec le soutien de
 Rama Valayden a lancé un ultimatum à la police

 Rama Valayden a lancé un ultimatum à la police

«Si Yogida Sawmynaden n’est pas arrêté d’ici lundi, nou pou dormi divan kazern, ariv seki ariv. Mo pou gete ki kouyon vinn tir nou divan kazern.» C’est ce qu’a affirmé Rama Valayden lors du premier meeting du Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil (GREA), tenu à Résidence Atlee, Forest-Side, en début de soirée de ce vendredi 19 février. Dans la foulée, il a lancé un appel aux policiers pour qu’ils refusent d’obéir aux ordres de «bat dimounn», de saluer les ministres ou encore de faire du cover-up. «Avengers pou pran ou keis kado», a-t-il rajouté.

Le principal fondateur du GREA est aussi revenu sur les cas de décès suspects, à savoir celui de Soopramanien Kistnen aperçu pour la dernière fois à La Louise, où les caméras de Safe City ont cessé de fonctionner. «Si gagn sa fim la, pa enn ki arete. Dan la kwizinn ena bofrer. Bofrer arete», a déclaré Rama Valayden. Ce dernier devait aussi aborder les cas de Manan Fakhoo, Pravin Kanakiah et Caël Permès, entre autres. Et d’évoquer le cas d’un médecin agressé à Flacq et à qui on a administré de l’insuline. «Si ce dernier avait rendu l’âme, personne n’aurait rien su. Nou pou bisin asiz ar banla lor sa keis la osi», a déclaré Rama Valayden.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x