La «dégoûtante» contre-attaque contre Simla Kistnen

Avec le soutien de
Capture d'écran de la vidéo montée pour contre-attaquer Simla Kistnen.

Capture d'écran de la vidéo montée pour contre-attaquer Simla Kistnen.

Alors que le ministre Yogida Sawmynaden n’a toujours pas donné sa version des faits au sujet de l’emploi fictif allégué de la veuve de Soopramanien Kistnen (ce qui lui a valu une Private Prosecution), une vidéo ciblant l’accusatrice circule depuis hier soir sur WhatsApp. Intitulée «Affaire Kistnen : Episode 1», la vidéo tente de dévier l’attention sur la vie privée de Simla Kistnen et insinue que Soopramanien Kistnen était sorti, le jour de sa disparition, parce qu’il aurait découvert certaines choses sur son épouse. La vidéo se termine par la photo du bas du dos d’une femme montrant un tatouage associé selon les auteurs de la vidéo à Simla Kistnen. Les auteurs de cette indécente et irrespectueuse vidéo n’ont même pas eu le courage de la signer.

Une tournure que dénonce l’avocat Rouben Mooroongapillay qui fait partie du panel légal de Simla Kistnen. «Nou koné kisanla ek kotsa pé fer sa montaz la,» dit-il dans une vidéo sur Facebook. «On s’attaque à une veuve (…) et cela rend un très mauvais service au Premier ministre,» déplore l’avocat. Il invite, dans cette vidéo, les femmes du MSM à dénoncer cette vidéo.

Par ailleurs, l’enquête judiciaire chargée de faire la lumière sur la mort de Soopramanien Kistnen, devait se poursuivre aujourd’hui après la séance explosive de vendredi dernier. Mais l’audience du jour a été reportée.  Le représentant du DPP est pris avec un autre procès.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x