Navin Ramgoolam: «D’où le MSM tire l’argent qui sert à soudoyer les élus ?»

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam estime que beaucoup d’argent a été distribué pour les élections villageoises.

Navin Ramgoolam estime que beaucoup d’argent a été distribué pour les élections villageoises.

L’ancien Premier ministre, leader du Parti travailliste, s’exprime à la suite du scrutin de dimanche, qui a vu de nombreux villages préférer l’opposition aux conseillers proches du Mouvement socialiste militant (MSM).

Quelle est votre appréciation des résultats des villageoises ?

Je suis satisfait que l’opposition dans son ensemble ait remporté la grande majorité de sièges. Il y a eu une vague rouge.

Cela malgré la campagne infecte du MSM. Les ministres du gouvernement étaient présents dans tous les villages, même le jour du vote.

Peut-on parler d’une victoire de l’opposition et de perte de vitesse du gouvernement depuis les législatives de 2019 ?

Oui les résultats le prouvent. Le MSM a pris une raclée. Il y a eu des intimidations, des menaces et des promesses d’emploi ainsi que de patentes de taxis. Malgré cela, nos partisans ont remporté la victoire. J’irais plus loin : c’est une indication que l’élection de 2019 était bel et bien truquée.

Il y a eu deux différences de taille par rapport aux élections de 2019 : primo, il n’y avait pas de computer room et secundo, il n’y a pas eu de déplacement des urnes, le dépouillement s’est fait sur place et le même jour. Il était donc difficile de changer les urnes.

Beaucoup d’argent a également été distribué. Le MSM s’est servi de la MBC à outrance. Pravind Jugnauth a fait campagne sur ses antennes durant les fêtes religieuses.

C’était la même pratique que pendant les élections de 2019. Les membres de la majorité ont demandé à certains électeurs de photographier leur bulletin pour prouver qu’ils ont voté pour les candidats proches du MSM, en échange d’argent. Un délit très grave, comme l’a souligné le commissaire électoral lui-même.

L’accord PTr-MMM-PMSD tient-il toujours pour les municipales ?

Certainement. Si nous trouvons un accord, je le souhaite ardemment, ce sera un raz de marée et nous gagnerons les cinq municipalités.

Comment s’annonce la suite des événements politiques ?

Les jours du MSM sont comptés. Si des élections libres et justes se tenaient demain, ce gouvernement serait balayé. The writing is on the wall!

Le parti orange persiste à essayer de soudoyer les élus avec du money politics. Posons-nous la question : quelle est la provenance de ces millions ? C’est pourquoi il nous faut une loi anti-transfuge, pour ne pas bafouer le choix des électeurs après un scrutin. En tout cas, je félicite les nouveaux élus et je remercie l’électorat rural d’avoir compris qu’il faut se débarrasser de ce gouvernement le plus vite possible.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x