MBC: pluie de lettres anonymes…

Avec le soutien de

Les semaines se suivent et se ressemblent à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Des dénonciations pleuvent à la commission anti-corruption pour faire état d’informations sensibles contre le directeur par intérim (p.i.) suspendu, Anooj Ramsurrun, et ses proches. Ce, par le biais de lettres anonymes d’employés disant s’exprimer au nom de la majorité. 

D’ailleurs, des éléments incriminants font aussi surface, comme l’embarquement de la famille d’Anooj Ramsurrun pour la Grande péninsule, attesté par des vidéos YouTube. Par ailleurs, deux proches de l’ancien directeur général p.i., des dénommés Sailesh et Sanjay, font l’objet d’une enquête de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Ils auraient fait la pluie et le beau temps sous le règne d’Anooj Ramsurrun. Dans les deux cas, ces candidats étaient dénués des qualifications requises et n’ont pas réussi leur entretien. Mais au lieu d’être en probation, ils auraient été confirmés à leur poste. L’ICAC est en présence d’éléments relatifs à ces cas. Le personnel a été interrogé pour comprendre le mécanisme de recrutement.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x