Ébène: la Cybercité défigurée par le stationnement sauvage

Avec le soutien de
Des voitures garées en file indienne en bordure de route malgré l’interdiction et la présence du parking à étages d’Ébène.

Des voitures garées en file indienne en bordure de route malgré l’interdiction et la présence du parking à étages d’Ébène.

Les concepteurs de la Cybercité d’Ébène ne semblent pas avoir tenu compte du nombre grandissant d’employés qui viendraient s’y garer en voiture.

Tout porte à le croire car l’endroit est pris d’assaut au quotidien par des employés qui cherchent désespérément une place pour se garer. Il y a eu certes la volonté des autorités de résoudre ce problème de stationnement sauvage avec l’aménagement de l’Ébène Car Park, construit justement à cet effet. Mais en dépit de son entrée en opération le 3 août, force est de constater que le parking sauvage persiste. Les véhicules continuent à se garer à chaque coin de rue ou sur chaque espace vert. Juste après le pont de Réduit, les voitures sont garées en file indienne en bordure de route et il n’y a aucune place de libre. Les voitures sont même garées sur des terrains vagues. Aux heures de pointe, la situation est chaotique car la Cybercité est saturée de voitures garées n’importe où et souvent n’importe comment. Il est évident que leurs propriétaires sont des personnes qui y travaillent.

Le coût d’une place de parking autorisé serait en cause. Interrogés, des automobilistes le confirment et parlent de «coûts exorbitants», qui vont au-delà de leur budget. «Il faut compter entre Rs 2 000 et Rs 4 000 par mois si on veut se garer sur un parking autorisé. Tout le monde n’a pas de tels moyens», raconte un père de famille, qui cherche un parking en bordure de route chaque semaine. Il le fait même si cela implique qu’il doive beaucoup marcher pour gagner son bureau.

Au niveau de l’Ébène Car Park, on indique que le nombre d’automobilistes qui paient un forfait mensuel est en hausse graduelle. D’ailleurs, nous dit-on, le rez-de-chaussée du parking est rempli tous les jours.

L’Ébène Car Park peut accommoder jusqu’à 934 véhicules

Le 12 avril 2018, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a procédé à la pose de la première pierre de ce projet au coût estimé de Rs 400 millions. Ce bâtiment d’une superficie de 6 000 mètres carrés compte huit niveaux sécurisés par un système d’identification à distance via une carte électronique et des caméras de surveillance (CCTV). Construit par Laxmanbhai & Co. (Mauritius) Ltd, ce parking comprend 861 places à l’intérieur et 73 places à l’extérieur. Il faut compter Rs 50 par heure pour un emplacement non-couvert au rez-de-chaussée. L’abonnement mensuel coûte Rs 3 425, excluant la taxe, pour un parking couvert et Rs 2 700, excluant la taxe, pour un parking à l’extérieur.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x