Wooton: «Mo pou viol twa…»

Avec le soutien de
[Photo d'illustration]

[Photo d'illustration]

«Mo pou viol twa...» Voilà ce qu’aurait lancé le présumé agresseur à une femme de 44 ans. L’habitante de Rose-Belle a porté plainte au poste de police d’Eau-Coulée, le jeudi 15 octobre, pour attentat à la pudeur, contre celui qui n’est autre que son collègue. Le suspect, un habitant de Grand-Port de 56 ans, a été arrêté le même jour. Il a été placé en détention provisoire. 

Les faits se seraient déroulés le 23 septembre sur leur lieu de travail, à Wooton. La victime  a raconté aux enquêteurs qu’elle était dans la cuisine quand le quinquagénaire, un general worker, se serait approché d’elle et l’aurait enlacée. Il  aurait commencé alors  à l’embrasser  sur les épaules et dans le cou. «Linn frot ek mwa…»

Luttant de toutes ses forces pour se défaire de cette étreinte malsaine, elle a réussi à s’enfuir. C’est alors que l’agresseur présumé se serait lancé à ses trousses en lui disant : «Mo pou viol twa…» Elle a tout de même fini par lui échapper.

La police a ouvert une enquête.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x