Vaish Divas: Pravind Jugnauth insiste sur l’ordre…

Avec le soutien de
De gauche à droite, Sanjay Proag, président du Vaish Common Front (VCF), le Premier ministre, Pravind Jugnauth, Mahen Sookun, trésorier du VCF et la vice-Première ministre, Leela Devi Dookun-Luchoomun, à Lallmatie pour le «Vaish Divas», le samedi 26 septembre.

De gauche à droite, Sanjay Proag, président du Vaish Common Front (VCF), le Premier ministre, Pravind Jugnauth, Mahen Sookun, trésorier du VCF et la vice-Première ministre, Leela Devi Dookun-Luchoomun, à Lallmatie pour le «Vaish Divas», le samedi 26 septembre.

«Pa krwar ki si éna dimounn pou vinn brandi koud pwin pou vinn dir nou met dézord dan péi. An tan ki PM, mo pou la pou véyé ki éna sékirité é lord dan péi…» Allusion directe à Bruneau Laurette, arborant son Tshirt au poing levé. Le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, lors de son intervention, à Lallmatie, le samedi 26 septembre, à l’occasion du Vaish Divas, organisé par le Vaish Common Front, a parlé, encore une fois, des marches citoyennes tenues, il y a peu, à Port-Louis et Mahébourg. Il les a qualifiées de «mobilisation sans précédent». 

Tout en indiquant qu’il est conscient que le pire n’est pas derrière lui. «Mo koné mo pou pas dan bann moman difisil ankor… » Pour lui, il n’y a pas de problème à ce que ces manifestations se tiennent. Mais il faut que tout soit fait dans l’ordre et la discipline. «Pa met lapé sosial an danzé, mo pa pou toler sa.» 

En tant que Premier ministre, a-t-il soutenu, il veillera à ce que la sécurité de tous et l’ordre règne. C’est à ce moment qu’il a fait allusion aux gens qui brandissent le poing. 

Pravind Jugnauth a aussi tenu à dire que Maurice est un pays démocratique et qu’il y a toujours la liberté d’expression. «Si pa ti éna liberté, ti pou kapav marsé ek tou kalité pankart avek tou so kalité zouré? Kot ti pou kapav?» De renchérir sarcastiquement qu’il ne savait pas que, dans le pays, pour qu’un gouvernement se forme, il fallait entamer une marche, non pas la tenue d’élections. 

Selon lui, les partis de l’opposition sont frustrés. «Nou finn pas par enn sanpiona, nou inn gagn koup, aster bann-la pé dir ras koup-la… Nou éna 5 an pou zwé, lerla nou gété.»

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x