Pravind Jugnauth fait un parallèle entre 330 éléphants morts au Botswana et les dauphins post-Wakashio

Avec le soutien de
De gauche à droite, Sanjay Proag, président du Vaish Common Front (VCF), le Premier ministre, Pravind Jugnauth, Mahen Sookun, trésorier du VCF et la vice-Première ministre, Leela Devi Dookun-Luchoomun, à Lallmatie pour le

De gauche à droite, Sanjay Proag, président du Vaish Common Front (VCF), le Premier ministre, Pravind Jugnauth, Mahen Sookun, trésorier du VCF et la vice-Première ministre, Leela Devi Dookun-Luchoomun, à Lallmatie pour le "Vaish Divas",  cet après-midi.

À l’ère de la globalisation, le lobby politique vaish volant au secours de Pravind Kumar Jugnauth, des éléphants morts dans un pays africain, les incidents des dauphins après le naufrage du Wakashio et ‘bann pyroman’ ont fait bon ménage aujourd’hui, samedi 26 septembre, dans le village de Lallmatie.

Le Premier ministre a pris la parole à Lallmatie en fin d’après-midi,  à l’occasion d'une fête familiale, le vaish divas organisée par le Vaish Common Front. La majorité des députés du gouvernement étaient aussi présents. Mais seul Pravind Jugnauth a eu droit à la parole parmi les politiciens.

Le chef du gouvernement a encore une fois mis l'accent sur l’unité alors que certains «pyroman envi met dife dan pei. Me nou bizin pre pou empes sa ek nouri la flam linite.» Il a aussi lancé un appel pour que la population ne se laisse pas provoquer par qui que ce soit.

Encore une fois, il a déclaré: «Mo pou san pitie cont bann trafikan.»

Et pour ne pas changer, le Premier ministre a évoqué son combat contre le Covid-19. «Nou finn ferm pei pou ou ena sekirite zordi. L'Organisation mondiale de la santé a reconnu le travail abattu.»

Sur le Wakashio, il a imploré l’assistance à ne pas croire aux faussetés. «Mo pa pou al long lor fosete ki pe rakonte. Me bizin fer atansion ant rimer ek fosete. Koman Wakashio in amenn drog pe vinn de lavan, bann konaiser la... mo ena volonte ek determinasion.»

Sur la mort des dauphins, Pravind Jugnauth a pris comme exemple le Botswana où 330 éléphants ont été retrouvés morts. «Pe fer lanket. Ou trouv Botswana pe fer la mars pou dir gouvernman demisionne ?».

Sur ces scandales de terrain le visant personnellement, le leader du MSM soutient qu’il agira en temps et lieu et se saisira des instances indépendantes pour le faire.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x