Casernes Centrales: Bruneau Laurette arrêté pour émission de chèque sans provision

Avec le soutien de

Bruneau Laurette a été arrêté dans l'après-midi de ce mardi 22 septembre pour émission de cheque sans provision.  Un entrepreneur de 52 ans avait porté plainte contre lui le 16 septembre dernier pour chèque sans provision d’une valeur de RS 8,000. De plus, il accuse aussi Bruneau Laurette de n’avoir pas réglé une somme d’environ Rs 80,000 qui représenterait le montant pour la location d’une voiture.Bruneau Laurette a été libéré après avoir payé une caution de Rs 20 000 et devra se présenter au poste de police de Quatre-Bornes chaque samedi entre 6h et 21h.

Peu avant son arrestation Bruneau Laurette avait déclaré avoir réglé le montant dû au quinquagénaire et dans la foulée, a précisé qu'il a trouvé un arrangement avec le loueur.  Il nous a fait parvenir un reçu datant du 17 septembre.

Rappelons que Bruneau Laurette est  derrière la marche citoyenne qui a eu lieu dans la capitale le 29 août ; marche qui avait vu la participation de plusieurs milliers de personnes. Il avait aussi participé à la marche citoyenne de Mahébourg le samedi 12 septembre.

Lundi 21 septembre, l'activiste social a fait une demande au commissaire de police (CP) pour tenir un rassemblement (public gathering) devant la résidence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, à Angus Road, à Vacoas, le 7 novembre. Il est représenté par Me Sanjeev Teeluckdharry.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x