Mauritius Standards Bureau: un package salarial de Rs 165 000 pour Sandhya Boygah

Avec le soutien de
Sandhya Boygah a également droit à un emprunt ne dépassant pas Rs 1 186 000 pour l’achat d’une voiture hors-taxe.

Sandhya Boygah a également droit à un emprunt ne dépassant pas Rs 1 186 000 pour l’achat d’une voiture hors-taxe.

L’ancienne députée du Mouvement socialiste militant et l’actuelle directrice-générale du Mauritius Standards Bureau (MSB) perçoit un package salarial de Rs 165 060 mensuellement. Cette somme comprend son salaire de base de Rs 110 000, une allocation pour chauffeur de Rs 8 820, une allocation téléphonique de Rs 2 000 et une allocation de carburant de Rs 12 740 au cas où son véhicule de service fonctionnerait à l’essence ou Rs 10 705 s’il roule au diesel. 

Ce poste lui donne également droit à un emprunt ne dépassant pas Rs 1 186 000 pour l’achat d’une voiture hors-taxe de moins de 2 000 cc. L’État va aussi lui verser une allocation pour sa voiture de l’ordre de Rs 31 500. Autrement, elle pourra opter pour une voiture appartenant à l’État. 

Ces informations ont été déposées par le ministre du Développement industriel et des petites et moyennes entreprises, Sunil Bholah, au Parlement, au cours de la semaine écoulée, à la suite d’une question de Kushal Lobine en juillet dernier. Ce n’est pas tout. La directrice générale du MSB a également droit à des passage benefits et à deux mois de gratification sous certaines conditions. 

La nomination de Sandhya Boygah s’est faite dans la controverse. D’abord, l’ancien président du conseil d’administration du MSB, Abdool Rahman Burahee, a été évincé en juillet dernier. Après avoir pris un avis légal, le conseil d’administration n’a pas voulu nommer l’ancienne députée au poste de Chief Executive Officer car elle n’a pas les qualifications requises. 

Un nouveau conseil d’administration, avec à sa tête, Sanjiv Mulloo, a alors contourné l’avis légal en créant ce poste de directrice générale qui n’existait pas et en nommant Sandhya Boygah à cette place. Après cette décision, Rashida Nanhuk, employée depuis 30 ans au MSB, et qui étai t la Chief Executive Officer par intérim, a préféré démissionner.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x