Lettre ouverte…

Avec le soutien de

Au Premier ministre, Pravind Jugnauth

Monsieur, sans doute, vous n’êtes pas au courant qu’il existe à Maurice des lois pour sanctionner le «misreporting» ; encore plus si vous arrivez à établir que c’est fait délibérément pour vous nuire.

Sans doute, vous n’êtes pas au courant que vos bouledogues sont très zélés, trop même des fois, quand il s’agit de vous protéger, vous et votre gouvernement. Vous me faites rire, Monsieur, comme c’est souvent le cas ces jours-ci. Vous me rappelez un autre «fils notoire», qui sévit, lui, en Corée du Nord…

Sans doute, vous l’avez oublié que les deux conférences de presse, dont Top FM et notre confrère de l’express ont été exclus, vous les avez animées en tant que Premier ministre de la République de Maurice. Et non pas en votre qualité d’époux, de père ou de fils. Pas en tant que leader du MSM ou de l’alliance à cinq, non plus. De ce fait, vous ne pouvez PAS exclure certains médias tout simplement parce que vous ne les aimez pas. Ou vous croyez qu’ils ne vous aiment pas. Ou parce qu’ils osent dénoncer votre régime pour certains manquements, certaines irrégularités, ou révéler des scandales en série, les dérogations et autres faveurs accordées à des proches. Parce qu’ils «font, et continueront, contre vents et marées, à faire leur travail démocratique de service public, au service de l’information et de leurs nombreux lecteurs et auditeurs», pour reprendre les propos de notre confrère et ami Nad Sivaramen (l’express).

Non, Monsieur le Premier ministre, vous n’avez pas le droit de boycotter tel ou tel média, quand vous intervenez en tant que chef de gouvernement. Ces citoyens et citoyennes qui écoutent et lisent Top FM et l’express respectivement, qui paient leurs impôts, la TVA et autres taxes, ont le droit d’être informés via le média de leur choix. Tout comme dans LAKWIZINN, c’est la cheffe qui choisit les ingrédients, le plat du jour, le mode de cuisson, la couleur du tablier et du chiffon de marmite. Et cela, vous le savez mieux que moi.

Déjà, depuis quelque temps, vos ministres et députés refusent de venir sur notre plateau, de nous parler pourtant sur des sujets d’intérêt national. Et voilà que maintenant, vous décidez de nous exclure de vos conférences de presse. De grâce, cher Monsieur, enlevez, de temps en temps, la casquette de chef de parti, que vous a léguée votre père en 2003 ; une casquette fleurie, il est vrai, d’un soleil couchant. Quoi qu’il en soit, SVP, portez un peu plus souvent votre chapeau de chef de gouvernement.

Sans doute, vous, vous ne le savez pas : rien ne vous autorise à nous accuser de «mauvaise foi» ou de «violation» d’un quelconque code de conduite ou de déontologie, si vous ne produisez pas de preuves. Mais hélas, sans doute vous ne le savez pas, votre régime a érigé le mensonge et la manipulation en mode de gouvernance.

Sans doute, vous ne le savez pas, le jour viendra quand ce peuple admirable vous enverra «dan karo kann». Sans doute, vous vous souviendrez, alors, que vous pouvez compter sur les médias pour parler à la population, sans la MBCTV, sans vos supposés experts en communication, sans vos bouledogues, et surtout, sans vos «chamchas» qui vous auront alors déjà abandonné. Et cela, vous le savez déjà, n’est-ce pas ?

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x