Naufrage du Wakashio: Ramano et Maudhoo démission, demande l’opposition

Avec le soutien de

Ils ne veulent pas de leurs cheveux, mais ils réclament leur tête… Arvin Boolell, le leader de l’opposition, ainsi que les trois leaders des partis présents au Parlement soit Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval, réclament la démission du ministre de l’Environnement, Kavy Ramano et de Sudheer Maudhoo, ministre de la Pêche et du transport maritime. Ce, dans le sillage du naufrage du Wakashio et de la marée noire qui menace le pays. 

Les quatre hommes se sont rencontrés en ce samedi 8 août pour passer en revue l’actualité et pour accorder leurs violons. «Nous exigeons la démission des deux ministres. Il ne faut pas non plus que Pravind Jugnauth s’en sort indemne et qu’il mette tous sur le dos de ces ministres. Il est à la tête d’un comité. Pendant plus de 12 jours, il disait que tout était sous contrôle, maintenant il vient dire que nous n’avons pas les équipements et l’expertise nécessaires pour faire face à la catastrophe», a vociféré Paul Bérenger, le leader du MMM. 

Navin Ramgoolam a rappelé, lui, que lors du naufrage du MV Angel 1 sur les récifs, à Poudre-d’Or, en 2011, il avait mis sur pied un comité pour gérer la situation. «Il n’y avait pas eu une seule goutte d’huile dans la mer. Dans le cas actuel, c’est une incompétence pas possible. Ils doivent démissionner», a martelé le chef de file des rouges. 

De son côté, Xavier-Luc Duval craint que le gouvernement ne fasse porter le chapeau à  Alain Donat, directeur de «shipping», après cet échec. «Ils n’ont pas tiré de leçon après l’épisode du MV Benita. Il y avait des mesures qu’il fallait prendre comme l’achat d’équipements et il fallait éloigner la route maritime de nos côtes. Il faut révoquer les deux ministres car dès le premier jour, il fallait agir», a affirmé le leader du PMSD.  

Pour Arvin Boolell, l’opinion publique a déjà jugé le gouvernement. «Je salue les volontaires. Le ministre Ramano avait dit que toutes les dispositions avaient été prises. C’est irresponsable. Il dirige son ministre avec amateurisme. Quant au ministre de la Pêche, à part des discours sectaires au Parlement… Si le Premier ministre respecte la population, il doit révoquer ces deux ministres.»

Publicité
Publicité

Le 26 juillet, les habitants de Pointe d’Esny se réveillent avec une triste image: l’épave du MV Wakashio drossée sur les récifs. Le navire japonais battant pavillon panaméen s’est échoué la nuit précédente. 12 jours après, il déverse son contenu dans nos lagons, causant une marée noire. Sans perdre de temps, les Mauriciens, main dans la main, s’activent pour limiter les dégâts. Retour sur la pire catastrophe écologique du pays…

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x