Le siège d’Ivan Collendavelloo au Parlement décidé aujourd’hui

Avec le soutien de
Ivan Collendavello a été révoqué dans le sillage de l’affaire St-Louis la semaine dernière.

Ivan Collendavello a été révoqué dans le sillage de l’affaire St-Louis la semaine dernière. 

Ce sera la toute première fois depuis les élections de 2014 qu’Ivan Collendavelloo ne s’assoira pas au «front bench» du gouvernement. Le bureau du speaker décidera aujourd’hui du siège qu’occupera l’ancien Premier ministre adjoint. 

Si Ivan Collendavelloo demeure toujours membre de l’Alliance Morisien, il sera aux côtés des huit autres «backbenchers» de cette alliance. Notamment Sandra Mayotte, Joanne Tour, Buisson Léopold ou encore Ashley Ittoo. Toutefois, les ministres et les secrétaires parlementaires privés doivent changer de place par «un siège». 

Ainsi, Ivan Collendavelloo pourrait prendre la place occupée actuellement par Françisco François… À moins qu’à l’issue de la réunion du Muvman Liberater (ML), aujourd’hui, il décide de siéger en indépendant. À noter qu’à hier après-midi, aucun membre du ML n’avait eu d’invitation pour une quelconque réunion ce lundi. 

Après la révocation d’Ivan Collendavelloo, c’est Steven Obeegadoo qui exercera en tant que Deputy Prime Minister et ministre du Logement et des Terres. Il prend aussi Tourisme et c’est Joe Lesjongard qui prend le portefeuille de l’Energie et des Services publics. 

Mais, déjà, la propulsion de Steven Obeegadoo comme Premier ministre adjoint agace certains au MSM. «Si pour l’heure certains ne veulent pas en parler ouvertement, dans les jours et semaines, ils élèveront la voix», affirme un fidèle du MSM qui est proche de Lakwizinn. Ce dernier évoque également de l’éventuelle révocation des proches d’Ivan Collendavello à des postes clés, s’ils ne décident pas par eux-mêmes de partir.

Publicité
Publicité

Le communiqué de la Banque Africaine de Développement le 8 juin dernier a eu l’effet d’une bombe. L’instance rapporte qu’après une enquête, il a été établi que la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor a graissé la patte à des membres de l’administration mauricienne  à travers des tiers pour avoir accès à des documents confidentiels en amont de la soumission d'une offre. Depuis, il y a eu d’autres révélations et des révocations...

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x