Le ML et une partielle agacent Pravind Jugnauth

Avec le soutien de

Il semble avoir la main. D’une pierre tombée du ciel (le résumé du rapport d’enquête de BWSC que lui a remis la BAD), Pravind Jugnauth vient de faire deux coups : se débarrasser de l’épine Collendavelloo et impliquer Paul Bérenger.

Pourtant, le Premier ministre s’est montré frileux lors de sa conférence de presse à chaque fois qu’il a été question de l’avenir des autres députés du ML. Il a carrément piqué une crise quand l’express lui a demandé de se situer face à la possibilité d’une élection partielle car Ivan Collendavelloo n’écarte pas la possibilité d'une démission de l’Assemblée nationale.

Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x