Paul Bérenger: «C’est une mise en scène pour détourner l’attention»

Avec le soutien de

Une mise en scène pour détourner l’attention. C’est en ces termes que Paul Bérenger a qualifié les révélations de Pravind Jugnauth et d’Ivan Collendavelloo, ce jeudi 25 juin. Selon le leader du MMM, il n’y a aucune preuve que son nom a été cité dans le rapport de la Banque africaine de développement (BAD).

Pour rappel, le Premier ministre et son ancien adjoint ont révélé que dans un document de la BAD, il est dit que des intermédiaires ont reçu de l’argent pour remettre à Ivan Collendavelloo et Paul Bérenger. A plusieurs reprises lors de sa conférence de presse, Paul Bérenger a déclaré que les accusations sont farfelues et que ces révélations ont pour but de détourner l’attention du public. «De toute façon, cela finira par un énorme cover-up de l’ICAC» a-t-il fustigé.

Balayant les accusation d’un revers de main, Paul Bérenger a encore une fois demandé la mise sur pied d’une commission d’enquête.

Publicité
Publicité

Le communiqué de la Banque Africaine de Développement le 8 juin dernier a eu l’effet d’une bombe. L’instance rapporte qu’après une enquête, il a été établi que la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor a graissé la patte à des membres de l’administration mauricienne  à travers des tiers pour avoir accès à des documents confidentiels en amont de la soumission d'une offre. Depuis, il y a eu d’autres révélations et des révocations...

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x