L'express leaks du dimanche 17 mai au vendredi 22 mai

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Le cabinet de Bojo alerté

Le Mauricien qui a écrit au gouvernement de Boris Johnson au sujet des irrégularités relatives aux tests de dépistage au Covid-19 n’a pas manqué de souligner les liens de famille entre l’ambassadeur de Maurice à Londres et le Premier ministre mauricien... La vieille tante de notre compatriote a dû se faire examiner dans une clinique obscure, récemment lancée et fortement recommandée par l’ambassade.

On coule...

D’importants groupes mauriciens qui importent des gels et des solutions hydroalcooliques se retrouvent en compétition avec les producteurs locaux. Ces derniers se retrouvent alors en surproduction. Ils lancent un appel pour sauver ceux qui se battent pour ne pas «couler»...

Député chassé

Un nouveau député de la majorité a été littéralement chassé d’un lieu de prière mercredi. Le député y était pour distribuer des fruits à ses partisans. Ces derniers lui reprochent son absence de la circonscription, «son arrogance» et sa plaque d’immatriculation. Pendant la situation difficile (Covid-19), il n’était pas sur le terrain, mais confiné. Il pensait que les fruits offerts allaient changer le goût amer qu’il aura laissé.

Reportage = gants

Cette technicienne de surface, exerçant dans un hôpital de l’île, peut remercier les journalistes. Parce que ces derniers voulaient effectuer un reportage dans un hôpital, l’employée a pu obtenir des gants et un masque, recommandés pour lutter contre le Covid-19. Cela fait déjà plus d’un mois qu’elle avait fait cette requête sans aucun succès.

Trafiquant VIP

Depuis le début du confinement, un présumé trafiquant de drogue bénéficie d’un traitement de faveur à son arrivée dans un hypermarché. Bien qu’il respecte ses jours de shopping, il ne fait jamais la queue comme les autres citoyens. C’est accompagné d’un vigile en poste qu’il arpente le commerce sous les regards des autres clients.

P’tits planteurs démotivés

Qui sont ceux qui tuent la relance de la production locale et démotivent des petits planteurs ? Est-ce une coïncidence de voir les grosses boîtes se lancer dans la production de légumes et de bananes, se demandent plus d’un petit planteur.

Plainte fantôme à l’ICAC?

Aux Casernes centrales, la nouvelle qu’une plainte pour maldonne a été faite à l’ICAC contre un haut responsable du National Security Service (NSS) enfle. Surtout depuis qu’un ex-officier du NSS en a fait état sur sa page Facebook. Selon nos infos, c’est en raison d’un différend entre collègues que la maldonne a été mise au jour. Affaire à suivre…

Rivalité communicationnelle

Avec la reprise des travaux de ce grand chantier qui n’échappe pas au regard de la presse, c’est un sentiment d’exaspération qui anime les journalistes. Ils sont confrontés à une rivalité entre la cellule de communication de la compagnie qui gère le projet et celle du constructeur quand il s’agit de communiquer sur le projet en cours. La télé nationale n’est pas non plus épargnée. Lors d’un reportage récemment, la proposition d’interviewer un(e) préposé(e) du constructeur, question de crédibilité sur le sujet a été catégoriquement «turned down» par la cellule de communication de cette compagnie, pour faire place à son CEO, dont le contrat arrive à terme dans quelques mois. Il s’avère que le nouveau ministre de tutelle sera mis au parfum afin de déplorer cette situation.

Refus d’être utilisé

Un haut fonctionnaire au ministère de la Santé, dont le contrat expire bientôt, a rejeté l’offre d’un renouvellement de son contrat. Car rester équivaudrait à faire la courte échelle à un médecin proche du pouvoir pour que ce dernier accède au poste suprême dans l’administration dudit ministère sans que personne ne trouve à en redire.

Distributeur de concombres !

Il est devenu la risée de ses mandants. Ce parlementaire d’une circonscription du Nord, depuis le début du confinement, distribue tantôt des pains et tantôt des boîtes de thon à ses mandants. Voilà, il y a une dizaine de jours, il s’est permis de distribuer des concombres, obtenus d’un planteur de la circonscription. Et les remarques ont fusé à son égard : «Nou pas banne mendiants nous !»

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x