Tram sur pilotis: «The minister either has fake information or is misleading the house» dit Arvin Boolell

Avec le soutien de
Duel Arvin Boolell et Alan Ganoo au Parlement ce lundi au cours de la PNQ sur l’opération du tram.

Duel Arvin Boolell et Alan Ganoo au Parlement ce lundi au cours de la PNQ sur l’opération du tram. 

La tranche des travaux parlementaires dédiée à la Private Notice Question sur l’accident survenu à Barkly hier, dimanche 23 février, a été quelque peu mouvementée. Alors qu’Arvin Boolell a accusé Alan Ganoo d’induire la chambre en erreur, le Speaker a, lui, rappelé plusieurs membres de l’opposition à l’ordre de manière virulente…

Selon le leader de l’opposition, dans le plan initial, le métro devait être surélevé entre Vandermeersch et Barkly et il a voulu savoir pourquoi le plan avait changé. Alan Ganoo a réfuté l’argument, affirmant que le plan qu’il a en sa possession ne démontre pas cela. «The minister either has fake information or is misleading the house», a alors fustigé Arvin Boolell. Un peu avant, le ministre avait fait savoir que finalement, la question des barrières de sécurité est actuellement à l’étude…

Le leader de l’opposition est aussi revenu sur le retrait d’ITALCERTIFER, compagnie qui avait initialement été choisie pour la certification de la sécurité du projet. Il a aussi précisé que Metro Transit Solutions (MTS), la compagnie singapourienne qui a été retenue par la suite, n’est pas habilitée à délivrer ce genre de certificat. Encore une fois, Alan Ganoo a balayé les arguments d’un revers de main, affirmant que MTS a déjà délivré de telles assurances pour d’autres métros à travers le monde.  Le ministre a précisé qu’ITALCERTIFER voulait, après avoir remporté le tender, modifier les clauses du contrat, raison pour laquelle elle a été écartée.

Rajesh Bhagwan, élu de la circonscription où l’accident a eu lieu, a insisté pour poser une question. Après avoir fait ressortir que les informations d’Alan Ganoo proviennent de Metro Express Ltd et que la réalité sur le terrain est tout autre, il a rappelé au ministre qu’en 2013, il était le leader de l’opposition et avait demandé au ministre du Transport d’alors de démissionner le temps que l’enquête sur l’accident de Sorèze soit bouclée. Est-ce qu’il va en faire de même? Alan Ganoo a esquivé la question…

La PNQ a aussi été marquée par de vifs échanges entre les rangs de l’opposition et ceux du gouvernement. Patrick Assirvaden et Shakeel Mohamed ont été sommés, à plusieurs reprises, de «withdraw» leurs commentaires par le Speaker…

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x