Cour suprême: la pétition électorale contre Pravind Jugnauth fixée par circulaire

Avec le soutien de
Atma Bumma (accroupi) discutant avec Pravind Jugnauth, le 8 novembre 2019, au no 8, jour des résultats des élections générales.

Atma Bumma (accroupi) discutant avec Pravind Jugnauth, le 8 novembre 2019, au no 8, jour des résultats des élections générales.

Vingt pétitions électorales ont été appelées, hier, lundi 17 février, en Cour suprême, devant le chef juge Eddy Balancy. Dix circonscriptions sont visées, à savoir les nos1, 8, 9, 10, 13, 14, 15, 16, 17 et 19. Certaines sont concernées par des demandes de l’opposition pour un nouveau décompte des voix; d’autres, comme les nos 8 et 10, par une invalidation pure et simple des résultats. Des pétitions électorales ont été renvoyées au lundi 24 février, alors que d’autres ont été ajournées au 2 mars.

Celle déposée par Suren Dayal, candidat battu de l’Alliance Nationale au no 8, demandant l’invalidation de l’élection de Pravind Jugnauth, Leela Devi Dookun-Luchoomun et Yogida Sawmynaden dans cette circonscription, sera fixée par circulaire. De son côté, Pravind Jugnauth, par le biais d’un affidavit, réclame le rejet de la pétition du candidat battu de l’Alliance Nationale.

La pétition de Navin Ramgoolam contre l’élection des trois membres de l’Alliance Morisien dans la circonscription n°10, sera appelée le 2 mars. La motion du ministre Steven Obeegadoo et de son colistier Kenny Dhunoo, députés du no 17, contre la pétition électorale du candidat battu de l’Alliance Nationale, Adrien Duval, a été retirée par leur homme de loi Me Ravind Chetty. Ce dernier s’est attiré les foudres du chef juge, hier, car sa motion contenait des erreurs sur les noms des défendeurs. L’affaire a, elle aussi, été renvoyée au 2 mars.

Les autres pétitions appelées concernent le candidat battu Ezra Jhuboo contre Alan Ganoo, au no 14 ; Lormus Bundhoo, également candidat battu, contre Kailesh Jagutpal, au no 13 ; Jenny Adebiro, candidate battue du MMM, contre Ivan Collendavelloo, au no 19 ; Arianne Navarre-Marie, députée corrective mauve au no 1, contre Dorine Chukowry ; Preetam Seewoochurn, candidat battu du Reform Party au no 19, contre Ivan Collendavelloo ; Adrien Duval contre le Commissaire électoral, Anil Bachoo, candidat rouge, battu au no 9, contre Sudheer Maudhoo ; Cader Sayed-Hossen, sorti quatrième au no 15, contre Gilbert Bablee, entre autres.

Atma Bumma : «Je ne ferai pas partie de l’équipe gouvernementale»

Atma Bumma, secrétaire général du Mouvement patriotique (MP) dirigé par Jean-Claude Barbier, et candidat battu de l’Alliance Nationale au no 8, a décidé de se dissocier de la pétition électorale déposée en Cour suprême par son colistier battu aux dernières élections générales, à savoir Suren Dayal. Ce dernier l’avait associé à son combat pour l’invalidation de l’élection des trois candidats de l’Alliance Morisien à Quartier-Militaire – Moka, dont celle du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Dans une déclaration à l’express, hier, Atma Bumma a dit qu’il demandera à son avocat de déposer une motion en Cour suprême pour qu’il ne soit plus partie prenante dans cette affaire.

En guise d’explication à cette démarche, Atma Bumma a affirmé que Suren Dayal ne l’avait pas contacté quand il a rédigé sa pétition électorale, demandant l’invalidation des résultats au no 8, document dans lequel son nom est cité comme codéfendeur. À la question de savoir pourquoi ce n’est que maintenant qu’il a pris cette décision et non en décembre, quand la pétition a été déposée, Atma Bumma a répondu «que c’est avec recul que j’ai pris cette décision».

Interrogé sur la possibilité qu’il se joigne à l’équipe gouvernementale, il répondra qu’à Maurice, à chaque fois qu’un politicien fait un move, cela est interprété comme un move politique. «Non, je ne rejoins pas l’équipe gouvernementale car je demeure le secrétaire général du MP.»

Le président du MP, Jean-Claude Barbier, contacté hier, a indiqué qu’Atma Bumma était présent lors d’une réunion du parti, récemment. «Une réunion est prévue aujourd’hui et on pourra voir plus clair dans cette affaire», a-t-il soutenu.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x