Port-Louis: il blesse un policier en tentant d’échapper à un contrôle

Avec le soutien de
Jacob Jean Emanuel Speville, est détenu au poste de police de Vallée-Pitot.

Jacob Jean Emanuel Speville, est détenu au poste de police de Vallée-Pitot.

Il flânait à la place de l’Immigration hier, mercredi 12 février. L’allure suspicieuse de Jacob Jean Emanuel Speville a interpellé les constables Thakoor et Bundhooa, qui étaient en patrouille sur les lieux. Mais l’homme n’était pas content que les policiers s’intéressent à lui.

Lorsque les constables lui ont demandé la raison de sa présence, Jacob Jean Emanuel Speville a répondu «Mo pé atan bis» suivi d’une tirade de mots digne d’un charretier et il s’est enfui. Après une brève course-poursuite, les policiers arrivent à l’interpeller et l'informent qu’il a commis un délit et qu’une charge de «Rogue and Vagabond» sera logée contre lui. 

Mais Jacob Jean Emanuel Speville ne l’entend pas de cette oreille. Il résiste, un troisième policier, qui est affecté à la circulation, doit venir prêter main forte aux constables Thakoor et Bundhooa pour embarquer le récalcitrant.

Arrivé au poste de police de Trou-Fanfaron, Jacob Jean Emanuel Speville s’enfuit à nouveau et pour ce faire, il bouscule le constable Bundhooa, qui a été blessé au torse. Une nouvelle course-poursuite s’engage et le suspect est capturé une deuxième fois. Il a gardé son droit au silence et il est détenu au poste de police de Vallée-Pitot.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x