Celina et Varounen offrent des leçons particulières gratuites…

Avec le soutien de
Varounen Goinden et Celina Solayen, ex-élèves du RCC et du QEC, qui ont réussi, veulent maintenant aider les jeunes.

Varounen Goinden et Celina Solayen, ex-élèves du RCC et du QEC, qui ont réussi, veulent maintenant aider les jeunes.

Ils ont réussi dans la vie et veulent la même chose pour autrui. Celina Solayen et son époux, Varounen Goinden, comptent offrir des leçons particulières gratuitement à ceux qui en ont besoin. Ils attendent impatiemment des élèves. Rencontre avec ce couple qui souhaite partager ses connaissances, à son domicile, à Trou-aux-Biches.

Cela fait quatre ans que Celina Solayen, 28 ans et Varounen Goinden, 34 ans, sont ensemble. Yeux dans les yeux, leur alchimie est frappante. Entre intelligence et amour infini pour les plus démunis, ces deux jeunes se sont bien trouvés. L’ex-élève de l’Ebène SSS et du Queen Elizabeth College et l’old boy du collège Royal de Curepipe sont aujourd’hui très bien placés dans la vie mais ils n’oublient pas d’où ils viennent. 

«Je n’ai pas connu la pauvreté, certes mais mon père devait cumuler plusieurs boulots à l’époque pour que je prenne des leçons et aie tout ce dont j’avais besoin pour réussir dans ma vie», se rappelle Varounen Goinden. Bercé par ces souvenirs et reconnaissant envers les gens qui ont fait de lui le directeur et chargé de business development qu’il est devenu, Varounen Goinden confie rapidement à son épouse son envie de partager ses connaissances avec les autres. «On a été chanceux dans la vie. Nous avons pu bénéficier d’une bonne éducation, nous sommes stables aujourd’hui et nous souhaitons, en guise gratitude, offrir à la société notre réussite en donnant des leçons gratuitement.»

Celina Solayen, qui partage les mêmes convictions que son époux, ne déchante pas. «Lorsque j’ai connu Varounen, il avait déjà cette envie d’offrir aux autres ses connaissances. Il m’a communiqué ses idées et j’étais tout à fait d’accord», explique cette fiscaliste de profession.  

Du coup, depuis l’année dernière, le couple a fait circuler des affiches pour trouver des élèves. «Nous avions commencé à aider dix enfants démunis et l’envie d’aider s’est accentuée. Maintenant, nous souhaitons offrir des leçons aux élèves du Grade 10 au Higher School HSC, dans des sujets comme l’économie et la comptabilité. Au lieu de faire la grasse matinée les samedis nous voulons consacrer au moins quatre heures à ceux qui veulent réussir», explique Varounen Goinden. 

Si, pour l’instant, ils n’ont pas encore d’élèves, ils n’abandonnent pas l’idée d’aider et attendent avec impatience les coups de fil. 

«On espère pouvoir aider les élèves de Grade 10 afin qu’ils obtiennent leurs 5 Credits en Grade 11. Faire un travail avec eux, tout en étant en communication avec les parents.»

Avis aux intéressés.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x