Chagos: Pravind Jugnauth et Boris Johnson jouent l’apaisement

Avec le soutien de
Tête-à-tête Pravind Jugnauth et Boris Johnson hier soir à Londres.

  Tête-à-tête Pravind Jugnauth et Boris Johnson hier soir à Londres.  

Les tensions semblent s’être apaisées. Du moins si l’on en juge par la teneur des discussions qui ont eu lieu entre Boris Johnson et Pravind Jugnauth, hier, lundi 20 janvier, à Londres. Après le UK-Africa Summit, qui a réuni à la fois des investisseurs, entrepreneurs et hommes politiques d’Afrique, le Premier ministre mauricien a rencontré son homologue britannique au 10, Downing Street. Le principal dossier à l’agenda : les Chagos, où les États-Unis détiennent une base militaire à Diego Garcia.

Après les commentaires cinglants de Pravind Jugnauth contre le Royaume-Uni, l’an dernier, face au refus du gouvernement britannique de se plier à l’avis consultatif de la Cour internationale de justice, les deux leaders politiques semblent avoir assoupli leur position. Ils ont accepté de reprendre les discussions autour du litige sur les Chagos.

Il nous revient que, lors de ces discussions, il a été convenu qu’une ligne de communication sera établie pour d’autres échanges. C’est ce qu’indique le bureau du Premier ministre à la suite de cette rencontre. Le chef du gouvernement a insisté sur le fait que le litige soit résolu. Pour le moment, nous ne savons pas si Pravind Jugnauth a évoqué l’annonce qu’il a faite d’organiser prochainement un voyage dans l’archipel des Chagos.

Nous apprenons toutefois que cette rencontre a aussi été l’occasion pour les deux hommes politiques d’aborder les opportunités commerciales qui existent entre le Royaume-Uni et Maurice. Les possibilités d’investissement dans les secteurs de l’énergie verte et de la Fintech ont aussi été à l’agenda des discussions.

Pravind Jugnauth se trouve à Londres depuis le 10 janvier. Il a d’abord rencontré le Senior Counsel, Philippe Sands, sur le dossier Chagos. Sans doute pour préparer la rencontre d’hier et planifier les étapes à franchir durant cette nouvelle année. Il a ensuite enchaîné des rencontres avec des investisseurs et entrepreneurs présents dans le cadre du UK-Africa Summit. Pour finalement terminer son voyage en assistant au sommet lui-même, qui s’est tenu, hier, en début de soirée, à Londres.

Le dirigeant du Groupe réfugiés Chagos (GRC), Olivier Bancoult, s’attend à rencontrer le chef du gouvernement dès son retour à Maurice, pour connaître les retombées de sa rencontre avec Boris Johnson. Avant son départ, Pravind Jugnauth s’était entretenu avec le dirigeant du GRC. Contacté à la fin de la semaine dernière, celui-ci avait avancé que la priorité de ses membres était de faire partie du prochain voyage que compte organiser le gouvernement mauricien.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x