Retrouvée morte au pied d’une falaise: Devianee se débattait avant de monter à bord d’une voiture

Avec le soutien de
Azaghen Vydelingum est considéré comme le «prime suspect» dans la mort de Devianee Bheekhun.

Azaghen Vydelingum est considéré comme le «prime suspect» dans la mort de Devianee Bheekhun.

Ce sont les caméras de surveillance et un chauffeur de taxi qui ont mis la police sur sa piste. Azaghen Vydelingum, receveur d’autobus, est considéré comme le suspect principal suivant la découverte du cadavre de Devianee Bheekhun au pied d’une falaise à Rivière-des-Anguilles, le 4 janvier. Et les enquêteurs pensent qu’il n’aurait pas agi seul pour commettre l’acte. Il devrait être interrogé de nouveau dans les jours qui suivent.

Selon des caméras de surveillance des résidences de Tamarin, la femme de ménage âgée de 41 ans a été aperçue luttant contre quelqu’un avant de monter à bord de la Nissan Tiida. Le «command centre» des caméras Safe City, à Ébène, a été mis à contribution. La plaque d’immatriculation de la voiture a été relevée ainsi que l’itinéraire du véhicule grâce au système GPS. 

Le véhicule a été intercepté à Bambous dans la soirée de lundi, lors d’une opération menée par l’inspecteur Ramjheetun et les limiers Manoovaloo, Govinden de la MCIT, en collaboration avec les limiers Nehalkhan et le caporal Jeewon de l’Anti-Robbery Squad du Sud, sous la houlette des assistants surintendants de police Seebaruth et Callychurn. Les enquêteurs ont retracé le propriétaire de la Nissan Tiida, un habitant de Vallée-Pitot, qui a expliqué l’avoir louée. La police a ensuite appris que c’est Azaghen Vydelingum qui conduisait la voiture, le 3 janvier.

Hier, mercredi 8 janvier, les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et de l’Anti-Robbery Squad du Sud ont effectué le trajet réalisé par ce véhicule qui a récupéré l’habitante de Surinam près de son lieu de travail à Tamarin, le vendredi 3 janvier.

Les enquêteurs ont effectué des battues à l’endroit où le véhicule s’est arrêté, afin de recueillir des indices ou preuves. Toutefois le mauvais temps n’a pas arrangé les choses. Par conséquent, l’exercice se poursuivra aujourd’hui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires