Élections et contestations: politiciens et citoyens prévoient de descendre dans la rue

Avec le soutien de
Anishta Babooram a présidé la réunion d’hier, dimanche 17 novembre, à Plaine-Lauzun. © Doreck Clair

Anishta Babooram a présidé la réunion d’hier, dimanche 17 novembre, à Plaine-Lauzun. © Doreck Clair

Une grande manifestation pacifique est prévue le samedi 30 novembre tandis que des manifestations regroupant onze personnes dans les vingt circonscriptions auront lieu ce jeudi 21 novembre. Soit le jour où les nouveaux députés vont prêter serment à l’Assemblée nationale. Ce sont là des décisions prises par la plateforme citoyenne «Nu Lavwa Nu Dignite», hier, dimanche 17 novembre, lors d’une rencontre entre des représentants de différents partis politiques et la société civile, à Plaine-Lauzun. 

Plateforme qui regroupe des personnes qui estiment que les dernières élections générales n’ont pas été «free and fair». Ils étaient nombreux (parmi lesquels, des candidats battus) à avoir pris la parole à cette réunion d’une heure présidée par Anishta Babooram, qui lorgnait un ticket rouge au n°11 (Vieux-Grand-Port-Rose-Belle). 

À savoir Dev Sunnasy de 100 % Citoyens, Jean-Noël Marie du Parti Kreol Morisien, Guilliano Meyepa du Ralliement citoyen pour la patrie, Nina Ramdenee du Mouvement patriotique, Nishta Jooty de l’Alliance Nationale, Yuvan Beejadhur de Lalyans Lespwar, et Rajen Nursinghen, chef du département de droit à l’université de Maurice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires